Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trois et demi (challenge page 27)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
winnie
Pigiste
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand et Paris

MessageSujet: Trois et demi (challenge page 27)   Sam 17 Nov 2012 - 17:03

Valà ma contribution au challenge page 27 de Bridget Jones, l'âge de raison.
Les personnages ne m'appartiennent pas blablabla...
Bonne lecture! Wink


Trois et demi


_ Non, a-t-il murmuré. Non, je crois que ce n’est venu à l’idée de personne. C’est tragique.
_ Exactement, confirma Lex, heureux que son ami Alexeï l’approuve.
Le milliardaire chauve se leva, déterminé.
_ Lex ?
_ Oui ?
Comment dire… Il avait fait de l’ironie lui, mais l’amour rendait aveugle hein.
_ … Non rien, bonne chance.
Lex hocha la tête. Ce soir-là, la femme de sa vie dirait oui, c’était certain.

*

Enfin le grand gala de charité de Métropolis était venu, dans une immense salle à lustres, avec un banquet de chef étoilé, une estrade à orchestre, et surtout, la crème de la crème des hommes et femmes de pouvoir métropolitains.
_ Alors mes petites ouailles, vous butinez ? S’enquit Perry en resserrant son nœud de smoking.
_ Oh oui chef, affirma Loïs, toute pimpante. J’ai parlé avec l’adjoint du maire et ai décroché quelques révélations sur sa campagne ! Pots de vin, chantages et strip-teaseuses !
_ Bien Lane, félicita Perry avec un large sourire. Et vous Kent ?
_ Le médecin-chef de l’hôpital m’a parlé des nouveaux systèmes de pression que les compagnies pharmaceutiques mettent en pratique.
_ Saignant ? S’excita Perry.
_ Je n’aurais pas dit mieux chef, sourit Clark.
_ Parfait parfait. Sullivan ?... Sullivan ?
Chloé regardait à droite et à gauche, l’air angoissé.
_ Mon ptit, tout va bien ? S’inquiéta Perry.
Sans succès, elle semblait plongée dans ses pensées. Loïs attrapa sa tête pour la tourner vers son comité Daily-Planétien.
_ Que se passe-t-il ? Demanda Clark.
_Oh rien. J’essaie de voir si Luthor est dans le coin. Il est très bizarre en ce moment. Il me fait presque peur. La dernière fois il a fait un lâcher de colombes chez mon dentiste.
_ Il ne viendra pas, il n’y a que des pontes démocrates ici, Luthor ne jure que sur les républicains, rassura Loïs.
_ Nan, il retourné sa veste et ne parle plus que d’Obama, grogna Chloé. J’ai toujours l’impression qu’il va surgir d’un moment à l’autre avec des lapins ou sur une gondole, et ce n’est vraiment pas le moment de me faire honte, surtout pas devant Chaz Doe.
_ Chaz ?
_ Le séduisant diplomate de l’ONU là-bas, gloussa Chloé en désignant l’homme.
Le dit Chaz lui fit un petit signe de la main.
_ Ouuuh, je sens plein de conflits monter en moi, fit Loïs en lui donnant des coups de coude.
Perry et Clark s’éclaircirent la voix au même moment. La musique s’arrêta en laissant le grondement sourd des conversations continuer. Puis un bruit strident de micro fit grimacer.
_ Bonsoir mesdames et messieurs, je ne vais vous déranger que le temps d’une chanson dédiée à une femme extraordinaire…
Chloé sentit un frisson lui ravager le dos.
_ Oh non… Non !
Lex fit signe de baisser les lumières.
C’était sa chance, se dit Chloé en se tassant pour fuir discrètement alors que ses collègues fronçaient les yeux devant le spectacle.
_ Comme vous le savez, nous venons de réélire notre président, grand et fortuné Obama, réjouissons-nous doublement.
_ Rho tais-toiii, grogna Chloé en slalomant parmi les serveurs.
La musique commença et un projecteur de poursuite se mit à la chercher dans la salle.
_ Chaz ! Chuchota Chloé en arrivant à sa hauteur. Chaz !
_ Chloé, vous avez vu ce pauvre bougre, s’amusait le diplomate avec une certaine empathie.
_ Hin hin, j’le connais pas. Vous avez un numéro ? Je dois m’absenter, une urgence.
_ I feel it in my fingers, I feel it in my toooes, commençait Lex. Love is all around me, And so the feeling grooows ! It’s written on the wind, It’s everywhere I go, oh yes it is ! So if you really love me, Come on and let it shooow-ooow !
La poursuite se fixa subitement sur elle, alors que Chaz lui tendait sa carte. Les invités, charmés par l’initiative du jeune amoureux, applaudirent en formant un cercle autour d’elle. Chloé, pétrifiée par la gêne, tenta de reculer, mais la lumière aveuglante s’était harponnée à son ombre comme de la glue. Chaz haussa les sourcils, et eut un sourire moqueur. Lex descendit de la scène en enchaînant le couplet, tout en s’approchant d’elle, index tendu dans sa direction.
_ You know I love you, I always will ! My mind’s made up by the way that I feel, There’s no beginning, There’ll be no end ! ‘Cause on my love you can depend !
Bon sang, songea Chloé désespérée. Comment allait-on la prendre au sérieux après ça ? Elle voyait le service de communication du maire se bidonner derrière, et le secrétaire d’État souriait de toutes ses dents l’air de dire « tentez à nouveau de prendre rendez-vous avec ma secrétaire, je saurai comment vous répondre ». Même son dentiste refusait de la revoir à cause des dégâts causés par les colombes dans son cabinet. Luthooor…
Ce dernier arriva près d’elle.
_ I see your face before me, As I lay on my bed…
Chloé grimaça, s’imaginant bien qu’il devait avec des occupations nocturnes chargées.
_ I kinda get to thinking, Of all the things you said, oh yes I did…
Ah ? Il n’avait pas dû comprendre la partie « fiche-moi la paix » ou « dégage Luthor » alors. Elle avait bien tenté les flics mais il les avait débauchés pour l’arrêter, elle, et l’amener dans une cage fleurie avec du foie gras.
_ You gave your promise to me and I…
_ J’vous ai rien donné, grogna-t-elle.
_ Gave mine to youuu, I need someone beside me, In everything I do, oh yes I dooo !
Il entama à nouveau le refrain sous les applaudissements des spectateurs du gala. Chloé croisa les bras. Tous ces braves gens avaient vite oublié quelle crapule était Luthor. Ce type avait pataugé avec la mafia, fait du trafic d’armes, avait probablement tué dans des ruelles sombres, et ça ne gênait personne qu’il débarque ici avec son harcèlement ridicule ! Mais comment diable en était-il arrivé à craquer pour elle ? Elle avait écrit les pires articles sur lui !
_ Chloé, termina-t-il, micro en main. Acceptez-vous de dîner avec moi demain soir ?
Chloé attrapa son poignet pour approcher le micro de sa bouche.
_ Non merci.
Soit. Les lumières revinrent et les invités se détournèrent du show, peut-être un peu déçus. L’orchestre reprit son registre, Lex refourga le micro à un serveur qui passait par là et se lança dans la poursuite de son plan.
_ Je savais que vous diriez ça, j’ai d’autres cartes en main.
_ Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans l’expression « laissez-moi tranquille, je ne suis pas intéressée » ?
_ Vos yeux disent le contraire.
_ Ce n’est pas la bonne excuse des violeurs ça ?
_ Non moi j’attends que vous disiez oui.
Chloé empoigna ses cheveux, mise au supplice.
_ Écoutez Chloé, appelez-moi à l’occasion, se décida Chaz en lui retendant sa carte.
Lex s’en chargea en l’attrapant au vol.
_ Bouge de là Chasse d’Eau, la demoiselle est prise.
Le diplomate haussa les épaules et s’éloigna. Chloé s’affaissa, désespérée.
_ Je vais reposer la question trois fois avant d’enclancher le plan 2. Chloé, acceptez-vous de dîner avec moi demain soir ?
_ Non, grommela-t-elle en s’éloignant pour attraper un verre.
_ Chloé, acceptez-vous de dîner avec moi demain soir ?
_ Non !
_ Chloé, acceptez-vous de dîner…
_ Nooon !
Lex sortit un talkie de sa veste.
_ Alexeï...
_ Oh j’étais sûre que cette canaille était dans le coup.
_ Alexeï ?
_ « … et là je je lui attrape le bras et je lui dis ‘hey mais ce n’est pas du thé à la cerise !’ »
Il provoqua une certaine hilarité autour de lui. Chloé arqua ses sourcils, Lex pivota en rouspétant dans son talkie. La petite blonde soupira, elle en avait pour la soirée. Et puis cette dernière prit un tournant inattendu. Don Corleone, le chef de famille Corleone, grand ponte de la mafia qui fichait la trouille à tout le monde, s’approcha d’eux, veste sur les épaules, un cigare éteint entre les dents, entouré de deux gardes du corps en smoking, gominés à souhait.
_ Je vais vous laisser, murmura Chloé en se déplaçant en crabe.
Lex rangea son talkie dans sa veste et pivota à nouveau.
_ Lex Luthor, il faut que nous parlions, déclara le mafieux avec un accent prononcé.
_ Corleone, je suis occupé avec la demoiselle, déclara-t-il avec un large sourire tout en attrapant le bras de Chloé pour la ramener. Allez boire un verre.
_ Hein euh non j’le connais pas, dit nerveusement la blonde.
Corleone parut un peu dubitatif, Chloé priait pour qu’il ne retienne pas son visage à elle. Le mafieux se mit à rire doucement tout en prenant ses hommes à témoin.
_ C’est lui qui m’invite et c’est lui qui me repousse…
Les deux armoires à glaces rirent la bouche fermée, les épaules tremblantes.
Chloé aperçut vaguement la forme de flingues dans leur veste. Elle attrapa la chemise du milliardaire pour vociférer.
_ Mais qu’est-ce que vous avez fait encore !
_ Absolument rien, j’ai changé, j’ai fait amende honorable.
_ Alors pourquoi le plus grand mafieux d’Amérique veut absolument vous parler ?
_ Bon bon… Don Corleone, si je vous ai convié ici ce soir, c’est pour vous demander votre merveilleuse recette de boulettes de viande.
_ Deee… boulettes de viande, reprit Corleone.
_ J’ai bien essayé, mais la viande ne tient pas. C’est flasque et je mets de la sauce tomate partout.
_ Oooh, sembla comprendre Corleone en reprenant le sourire. Tout réside dans le hachoir à viande. Une fois que vous avez… votre beau morceau de bœuf saignant, vous le coupez en petits bouts. Vous les mettez dans le hachoir, et j’insiste, en acier inoxydable uniquement, c’est moins salissant.
_ De l’acier inoxydable… Pourquoi n’y ai-je jamais pensé, faisait Lex en secouant la tête.
_ Après pour les éclats de sauce, j’utilise un large tablier qui protège aussi les épaules. Mais revenons à la viande. Vous touuuuurnez la manivelle et vous haaachez menu.
Joignant le geste à la parole, Corleone serra le poing en faisant craquer ses phalanges. Chloé déglutit. Ils ne pouvaient pas parler de cuisine ces deux malades !
_ Vous rajouter deux œufs, du sel, du poivre, des herbes et de la coriandre, vous maaalaxez et vous faites des boules roulées entre les mains.
_ Woa, merci Corleone.
_ C’est tout naturel.
_ Je vous enverrai un échantillon pour l’avis d’un expert.
_ J’y compte bien.
Corleone attrapa la main de Chloé pour y déposer un baiser, puis il fit demi-tour avec ses hommes. Lex tourna un sourire ravi vers l’objet de toute son attention, la journaliste était blême et le lorgnait avec effroi.
_ Personne ne parle comme ça à Don Corleone, souffla-t-elle.
_ Il est dans le même groupe de rédemption que moi, prétexta Lex. Alors on parle cuisine, couture et séries télévisées. Où on en était ? Ah oui. Chloé Sullivan, à quelle heure je passe vous prendre demain soir ?
Elle cligna des paupières. Comment ce génie du mal, qui ne râtait jamais ses entrées, puisque la mise en scène était l’apanage du super méchant selon lui, en était arrivé là ?
_ Pourquoi ? Finit-elle par dire.
_ De quoi ?
_ Pourquoi vous êtes… comme ça ?
Son sourire s’élargit.
_ À cause de vous et de votre article « Despicable me ». Il m’a fait…
_ Réfléchir ?
_ Plaisir.
_ … Pardon ?
_ On se sent si seul dans la vilainattitude. Et subitement, en vous lisant et en constatant que vous aviez réussi à me décortiquer, j’ai compris. Enfin quelqu’un qui me saisissait en profondeur. Mais j’ai aussi compris que le chemin de votre cœur était celui de la rédemption. Et me voilà.
Chloé ouvrit la bouche pour protester mais il la coupa rapidement.
_ Le problème c’est ma méthode, apparemment. J’ai fait des efforts mais pas suffisamment. Donc ce soir, avec la complicité de mon accolyte, j’ai décidé de vous conquérir grâce à une succession de plans diaboliquement romantiques.
_ … Comme la méga-honte que vous venez de me coller devant tout Métropolis ?
Lex cligna des paupières.
_ Alexeï, appela-t-il. Plan 3.
_ C’était quoi le plan 2 ? S’étonna Chloé avec appréhension.
_ Discussion sympathique sur un sujet anodin avec un bon ami.
_ Discuter avec un mafieux c’était un plan de conquête ?
Avant qu’il ne réponde, les lumières grésillèrent et la salle plongea dans la pénombre. Des lumières bleues apparurent aux vitres qui couraient en continu le long des murs. Les invités s’étaient automatiquement tassés à l’opposé, un peu anxieux. Et puis des hommes en noirs descendirent la façade le long de câbles et se plaquèrent contre les fenêtres, faisant sursauter la plupart des gens à l’intérieur.
_ Bon sang vous prévoyez de tous nous tuer c’est ça ! Accusa Chloé.
_ Nenni !
_ Ils ont des mitraillettes !
_ Non ça c’est le plan 41.
_ 41 ?!
_ Celui qui vient après le 40 et avant le 42.
Les hommes sortirent des pinceaux et badigeonnèrent les vitres avant de poser des petites affichettes avec des lettres : « CHLOE SULLIVAN VOULEZ-VOUS DNIER AVEC MOI ? LEX ».
_ Alors ? Alors ? Insista Lex.
_ « DNIER » ?
_ Oui ça c’est Maurice et Robert qui se sont encore emmêlé les pinceaux. Le message c’est dîner.
_ Lex Luthor ! S’agaça le maire. C’est de la dégradation de biens publics !
_ Je proteste ! C’est de l’amour !
Le maire se freya un chemin et se positionna sous le nez du milliardaire.
_ Ça suffit maintenant ! Commissaire Walter, vous me le coffrez pour la nuit ! Et demain matin vous nettoyerez tout ce bazar !
_ « Dis-lui que ça part à l’eau froide », fit la voix d’Alexeï.
Ce fut au tour de Chloé de sourire. Par vengeance mais aussi d’amusement. Pour une fois qu’il ne se faisait pas coffrer pour un crime trop grave…
_ Et vous mademoiselle Sullivan, faites preuve d’un peu plus de discrétion !
_ Comment ça ? S’offusqua-t-elle.
_ Si vous cessiez de minauder, cet enragé arrêterait probablement ce harcèlement.
La petite blonde se mit à rougir, furieuse.
_ Hey hey, devança Lex. Ne parlez pas ainsi à l’élue de mon cœur, je vous préviens, menaça-t-il en pointant son index.
_ Sinon quoi ? Persévérait le maire en croisant les bras.
Don Corleone ouvrit sa veste pour dévoiler un revolver, mais Lex secoua la tête à la négative.
_ « Sinon on peut tagguer méchamment la mairie, dis-lui ça ! »
_ Tout le monde peut t’entendre Alexeï.
_ « … Lex Luthor m’a menacé. Je suis innocent. »
_ Monsieur le maire, se présenta le commissaire Walter.
Lex serra les dents mais finit par lever les mains.
_ Soit, je n’embarrasserai plus Chloé en public pour lui éviter ce genre de remarque désobligée. Mais j’insiste. Cette femme est extraordinaire, belle comme une nuit étoilée, comme une galaxie lointaine, comme une journée sans nuage ! Je pourrais tuer pour elle ! Oui ! Faire un massacre des plus sanglants !
_ Ouais ! S’enthousiasma Don Corleone, alors que l’assistance frémissait.
Walter et les hommes de la sécurité plongèrent leur main sur leur arme.
_ Mais je ne le fais pas ! Continua rapidement Lex. Non à la place, je me rends et accepte de dormir au commissariat.
_ « … Euh, moi aussi ? »
_ Tu fais le bon choix mon garçon, approuva le commissaire en laissant les vigiles l’arrêter.
_ Chloé je suis désolé, je vais devoir remettre mes 39 autres plans à plus tard.
La blonde hocha la tête, encore interloquée. Le milliardaire fut conduit à l’extérieur du gala, menotté. Les lumières revinrent, tout comme l’orchestre et les discussions. Chloé regarda les vitres, Maurice et Robert venaient d’échanger leur lettre pour former le mot « DINER », puis ils levèrent le pouce dans sa direction, fiers d’eux.
Lorsqu’elle se surprit à vraiment sourire, elle comprit qu’elle était foutue.

*

_ Je vais devoir t’apprendre à comprendre l’ironie.
Lex soupira tout en acquiesçant. Perchés tous les deux sur une nacelle, vêtus d’une combinaison bleue, ils rattrapaient la pagaille de la veille, Lex en retirant les affiches à l’aide d’une raclette, et Alexeï en lavant la vitre après lui.
_ Elle finira par voir qui tu es vraiment, tenta de rassurer le russe en voyant son ami si morne. Tu devrais peut-être lui envoyer simplement des fleurs.
_ Déjà fait.
_ Non, non, tu lui as envoyé une serre entière. Essaie un bouquet de fleurs.
_ Elle mérite quelque chose d’extraordinaire, mais seulement un bouquet.
Alexeï haussa les épaules et reprit sa drague à coups de clins d’œil avec une femme de ménage qui rangeait les verres dans la salle. Et puis la jeune femme finit par ouvrir la fenêtre pour lui glisser son numéro de téléphone sur un morceau de serviette en papier, alors que Lex s’attaquaient au N de Sullivan. Il reçut subitement un coup de coude dans le bras.
_ Quoaaa ? Grogna-t-il.
Alexeï eut seulement un mouvement de menton. Lex jeta un œil dans sa direction. Debout au milieu de la salle, dans son élégant tailleur de travail, Chloé les regardait, peut-être un peu indécise. Lex poussa son ami à sa place pour pouvoir se pencher par la fenêtre ouverte.
_ Je ne sais franchement pas pourquoi je suis là, déclara-t-elle. Mais par curiosité, le plan 4, c’était quoi ?
_ Un lâcher de ballons dans le parc. Il faudrait d’ailleurs penser à les enlever.
_ C’est fait, Corleone s’en est chargé cette nuit, fit Alexeï.
Lex fronça les yeux, Alexeï s’expliqua.
_ Son petit problème d’aggressivité a été utile, il a pu percer autant de ballons qu’il a voulu et ses hommes ont respiré de l’helium toute la nuit avant d’inonder ma messagerie en imitant les Schtroumpfs. Longue histoire.
Lex acquiesça avant de se tourner vers Chloé. Elle riait, cachée derrière ses mains. Puis elle se reprit, s’éclaircit la gorge, et inspira.
_ Disons 20h.
_ … 20h ? S’étonna Lex.
_ Je déteste les retardataires, précisa-t-elle avant de faire demi-tour.
Lex attendit qu’elle disparaisse de son champ de vision avant de lever les bras en signe de victoire.
_ En seulement trois plans !
_ Quatre tu veux dire ?
_ Trois et demi !




Fin



_________________
Nouveau site! --> http://www.pantadora.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.freewebs.com/winniefanfics/
Admin-Chlo
Admin
avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Trois et demi (challenge page 27)   Sam 17 Nov 2012 - 19:50

Laughing

Oh mon dieu ^^ Corleone est excellent! Lex suit bien avec ses plans diaboliques (le pire, c'est que la cuisine est saignante avec eux Laughing j'étais écroulée)

Ahhhhh les plans pourris, excellents! On aurait presque voulu qu'il réussisse au plan 538 XD

Merci! Ta participation a été prise en compte Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Laenan
Chroniqueur
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 30
Localisation : France : Montpellier - Belgique : Liège

MessageSujet: Re: Trois et demi (challenge page 27)   Dim 18 Nov 2012 - 17:05


J'adore comme Lex est pathétique ! Laughing
Et alors le coup des boulettes de viandes j'étais pliée !

Mais faut lui reconnaître que niveau "plans pourris" (comme dit Chlo Laughing ), Lex est de loin le meilleur de Métropolis ! (Et je suis fan des commentaires d'Alexeï dans le talkie-walkie ! ^^)

Une petite fic comme ça, ça fait du bien ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
pretender
Pigiste
avatar

Messages : 921
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 32
Localisation : Buenos Aires

MessageSujet: Re: Trois et demi (challenge page 27)   Mar 20 Nov 2012 - 14:47

ptdrrrrrr
elle avait pas sa chance la pauvre chloé là lol
trop fort

et ça fait toujours plaisir de voir alexeï Very Happy

j'aurais quand même bien voulu voir encore un ou 2 plans par curiosité mdr
Revenir en haut Aller en bas
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2325
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: Trois et demi (challenge page 27)   Sam 1 Déc 2012 - 21:59

Happy

Désolée, c'est tout ce que ça m'inspire pour le moment, j'en ris encore ! C'était vraiment portnawak !

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois et demi (challenge page 27)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois et demi (challenge page 27)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois et demi (challenge page 27)
» CHALLENGE DU 15 AU 31 JANVIER
» TROIS HOMMES ET DEMI de Debbie Carbin
» Eddings Leigh / David - Les Trois Grimoires - La Rédemption d'Althalus, tome 2
» TROIS AMIES POUR LA VIE d'Ann Brashares

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: