Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marm
Premier article


Messages : 74
Date d'inscription : 01/08/2010
Age : 31

MessageSujet: [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)   Mer 4 Jan 2012 - 17:21

Titre : Happy New Year
Auteur : Skinny / Marm
Résumé : OS. Voir titre :p
Saison : Ch'ais pas... on verra.
Note : Elan d'inspiration venu de la chanson Auld Lang Syne (mentionné indirectement dans la fic)... et du film New Year's Eve (Glee me perdra)
Et évidemment, c'est du Chlex Wink. C'est mon cadeau de nouvel an !
Hum, soyez gentilles hein ^^', je reprends après 5 ans de pause (les drabbles ne comptent pas;))

*****

Les flammes dansaient dans la cheminée, illuminant la pièce de toute ses forces et donnant une atmosphère tellement particulière et unique à cet endroit qui se devait d'être intimidant pour ses visiteurs.
Le feu s'animait seulement lorsqu'il était seul... Et les rares qui avaient pu l'apercevoir étaient faussement apaisés par son aura réconfortante. Les braises apportaient la chaleur nécessaire à cette pièce si froide et si hostile, et c'est avec un léger sourire animant ses lèvres que le propriétaire des lieux y ajouta une bûche.
Il se releva, s'éloigna du foyer et se fraya un chemin jusqu'à la fenêtre derrière le meuble imposant qui lui servait de bureau. Il aimait se retrouver là, à observer le jardin et réfléchir aux événements passés, sans pour autant y accorder autant d'importance qu'autrefois. Il avait plus d'une fois faillit perdre le peu de jugeote qui lui restait en laissant ses obsessions avoir le dessus sur sa raison.
La neige tombait depuis plusieurs heures déjà, et il se doutait que ce phénomène pourrait causer quelques retards. Pourtant il n'en tint pas compte et se contenta d'observer les flocons tomber doucement tout autour du manoir.
Pourtant, aujourd'hui, quelque chose rendait cette pièce si froide, chaude et accueillante, et ce n'était pas seulement à cause du feu qui crépitait joyeusement dans la cheminée. Non, non, c'était tout l'agencement de ce lieu et les décorations qui la rendaient si plaisante et agréable.
Un sourire vagabonda sur les lèvres du milliardaire alors qu'il détournait son attention de la fenêtre et du spectacle magnifique que les flocons offraient en virevoltant dans le paysage blanc comme neige.
Son regard balaya son bureau et un air satisfait anima son visage. Il avait décidé, quelques jours plus tôt, de décorer le manoir en respectant les traditions extérieures auxquelles il ne s'était jamais particulièrement plié depuis la mort de sa mère. Et pour son père, continuer de fêter Noël ou la nouvelle année n'était qu'une preuve flagrante de la faiblesse de l'être humaine, et plus spécifiquement, de son fils. Il soupira, chassant ces pensées négatives de son esprit et jeta un coup d'oeil à sa montre. 17H30. Il avait encore quelques heures devant lui pour se préparer au désastre qui plongerait forcément sa demeure dans le chaos le plus total.
Cependant, cette idée, plutôt que de l'inquiéter, lui donnait l'impression de devenir un gamin qui ne pouvait attendre l'ouverture des cadeaux le jour de Noël.
Il sortit du bureau et se rendit vers sa chambre. Il se sentait ridiculement impatient pour ce soir, et plutôt que de tourner en rond sans but précis dans les couloirs du manoir, il préférait aller se préparer pour la soirée à venir.

****

Il s'extirpa hors de la salle de bain, après avoir passé un temps assez conséquent sous la douche, une serviette de bain autour de la taille le recouvrant stratégiquement alors qu'il s'avançait vers son armoire afin d'observer encore une fois le costume qui l'attendait.
Le thème de la soirée ne l'avait pas vraiment dérangé quant la petite journaliste blonde le lui avait expliqué, mais maintenant, il sentait que le doute embrumait son esprit, et il n'était du coup plus très sûr. Les vêtements devant lui ne faisait que renforcer son incertitude, et il soupira bruyamment, décidant qu'en tant que Luthor, se défiler n'était pas dans ses gênes. Il décrocha le cintre et s'habilla en grimaçant.

Flashback

L'été se terminait enfin, donnant à la petite blonde l'occasion et la possibilité de boire ses cafés brûlants quotidiens et de les savourer à leur juste valeur. Pendant toute la période estivale, elle n'avait pu se contenter de cette bienfaisante chaleur qui parcourait son corps, et elle en venait même à ne pas terminer ses tasses. Elle secoua la tête en y repensant et chassa cette période horrible de son esprit. Elle avait définitivement une préférence pour les températures fraîches. Pour s'être retrouvée dans un désert pendant plusieurs mois pour un article, elle était convaincue qu'il était plus facile de se réchauffer quand on avait froid plutôt que de se rafraîchir quand les températures atteignaient des hauteurs vertigineuses. Elle poussa un long soupir de contentement en avalant la première gorgée, et s'éloigna du bar avec un sourire satisfait.
Elle se laissa tomber sur une chaise, dépliant son journal sur la table et commença sa lecture avant que ses amis ne viennent la déranger. Elle avait pu échapper aux questions de Lana en demandant son café à une serveuse nouvelle venue dans la petite bourgade. Par la même occasion, elle avait pu éviter cette tornade rose stupide qui pouvait gâcher sa journée à n'importe quel moment. Un petit sourire en coin ironique anima ses lèvres quand elle repensait à ce qu'on disait sur les blondes. Quand elle voyait Lana, cette réputation qui pouvait suivre toutes ses collègues blondes pouvait tout simplement être jetée par la fenêtre.
Ses pensées furent interrompus par un certain chauve s'asseyant juste en face d'elle. Il était toujours le premier arrivé lorsque son groupe d'amis décidait de prendre le petit déjeuner ensemble. Il ne manquait plus que ses deux amis d'enfance et sa cousine.
Elle ne leva pas pour autant son nez du journal.
« Bonjour Lex, salua-t-elle en lisant un article s'attaquant encore à la réputation de ce dernier.
- Bonjour, répondit-il d'une voix neutre. Alors, l'Egypte, reprit-il en ouvrant son propre journal. »
Chloé haussa les épaules. Avec les différentes révolutions et manifestations qui avaient eu lieu en Afrique du Nord, elle était tout simplement contente d'être revenue en un seul morceau à Smallville. Elle ne le reconnaîtra jamais, et ne l'avouera probablement pas, mais pour une fois, elle préférait amplement le calme et les aventures défaillantes et bizarres de Smallville aux conflits politiques qui avaient fait trembler une partie non négligeable du monde musulman.
Il hocha la tête, ne la poussant pas à lui répondre.
La petite blonde était partie pendant plusieurs mois pour faire ses enquêtes trop poussées sur un continent ravagé par les conflits. Il s'était inquiété quand elle avait annoncé la nouvelle, mais n'avait rien dis. Il l'avait simplement félicité pour avoir décroché la place et lui avait conseillé d'être prudente. Conseil qui avait aussi été donné par Clark, Lois et Pete. Chloé, avec son insouciance habituelle, avait juste acquiescé, lancé quelques « Mais oui, mais oui » avant de se précipiter chez elle pour préparer son voyage. Ce qu'elle n'avait pas prévu dans tout ça, c'est que la situation dérape de manière irrémédiable et qu'elle se retrouve coincée là bas pendant six mois au lieu de deux semaines.
Et elle était de retour. Elle avait contacté ses proches dès qu'elle avait quitté le continent africain pour se réfugier en Espagne. De là, elle avait réussit à appeler ses proches pour leur faire savoir qu'elle allait bien, et qu'elle serait à Smallville le plus tôt possible, le lendemain ou le surlendemain.
Le reste se passa rapidement. Ils décidèrent de se rencontrer au Talon pour le petit déjeuner et elle était, comme d'habitude, la première arrivée.
Le silence apaisant et confortable qui s'est installé entre les deux amis fut interrompu par l'entrée pas très discrète de trois nouveaux clients. Chloé reconnut rapidement sa cousine et ses deux amis et se leva pour les saluer. Elle sentit l'air quitter brutalement ses poumons quand deux bras familiers la serrèrent. Elle se sentit balancée entre ses proches avant de pouvoir respirer correctement.
« Tu m'as manquée, cousine, s'enquit Lois. »
Chloé sentit la présence protectrice derrière elle, mais il ne disait rien. Il ne faisait qu'attendre les quatre jeunes avec qui il avait promis de passer la journée.
Ils se dirigèrent vers la table. Les journaux furent rangés, laissant place à des tasses de cafés et des croissants, alors que le temps perdu était rattrapé et que les discussions et anecdotes fusaient agréablement, déclenchant des rires (et même un léger de Lex, lui qui était toujours assez distant en règle générale) et des pleurs. Aucun d'eux n'abordaient le sujet sensible qui était la disparition de la circulation de Chloé pendant plusieurs mois. Le fait qu'elle soit présente maintenant suffisait largement.

***

Après une matinée plus qu'animée au Talon, les cinq amis décidèrent de continuer leur journée dans un petit restaurant, quelques rues plus bas. Ils en étaient au dessert quand le sujet qui rendait Lex plutôt mal à l'aise fut abordé. Deux cousines plutôt excitée à l'idée s'animèrent avec passion, essayant de trouver un thème pour la soirée du nouvel an. Elles s'y prenaient trois mois à l'avance, et aux yeux des trois autres garçons qui échangeaient des regards incertains, c'était beaucoup trop tôt. Et pourtant, quand ils sortirent de là, le thème avait été décidé. Malgré lui, Lex était d'accord pour accueillir plusieurs inconnus dans son manoir (« plus pratique » avait argumenté Chloé en lui coupant la parole alors qu'il tentait de trouver une excuse pour ne pas y participer). Le pire, et il s'étonnait qu'il ait accepté aussi facilement, c'est que ce serait un réveillon costumé. Il n'en voyait pas vraiment l'utilité... il était le seul jeune chauve de Smallville, et on le reconnaîtrait sans peine. Mais encore une fois, cet argument futile fut ignoré, et les deux journalistes continuaient de prévoir la fin de l'année.
Il secoua la tête d'un air dubitatif, leva les yeux au ciel. Advienne que pourra, se dit il en soupirant.

Fin du flashback


Il se sentait définitivement mal à l'aise avec ce masque noir qui lui cachait le visage. La cerise sur le gâteau ne venait pourtant pas de là. Chloé s'était rappelée de l'excuse peu convaincante liée à son manque de cheveux, et le chapeau noir, assorti à son masque, coiffait maintenant son crâne chauve. Il n'avait que peu d'entrain concernant la soirée à venir (même s'il devait avouer que les décorations dans le manoir étaient splendides), et son accoutrement ne faisait que confirmer son impression. Il avait l'air ridicule. Il ôta pensivement sa cravate et retira les deux objets inutiles de sa tête. Un coup d'oeil à son réveil lui indiquait le temps restant pour se préparer. Connaissant la petite blonde, il savait qu'il ne pourrait pas échapper à ses deux objets ostentatoires et inutiles qu'il avait jeté sur le lit. Il sorti de sa chambre en secouant légèrement la tête. Des fois, il regrettait presque son arrivée à Smallville...


****

Comme il l'avait prévu, et avec environ une demi heure d'avance, la petite tête blonde était donc la première à se présenter sur le pas de la porte. Elle respectait le thème de la soirée avec une justesse qui lui était particulière, et Lex du presque se secouer mentalement pour ne pas laisser son regard survoler les formes de la journaliste. Cette robe sombre ne faisait que la mettre en valeur, et il dut s'y reprendre à deux fois avant de pouvoir la saluer convenablement.
« Bonsoir, fit-il en la laissant entrer.
- Salut, répondit-elle, un large sourire animant son visage et faisant briller ses yeux verts. »
Sa mine s'assombrit quand elle réalisa qu'il n'était pas encore prêt.
« Lex, ton masque et ton chapeau, rappela-t-elle. »
Il avait l'impression d'être un petit garçon qu'on rappelait à l'ordre. Il parvint toutefois à chasser ce sentiment et reprit constance rapidement, ne laissant rien transpercer.
« Je me sens ridicule avec. Je resterai comme ça, continua-t-il. Pas besoin que je me déguise, tout le monde sait qui je suis de toute façon, argumenta-t-il. »
Chloé laissa un petit rire passer ses lèvres. Elle avait la vague impression d'être devant un petit enfant qui refusait de faire ses devoirs, mais dire ceci à voix haute pourrait lui attirer les foudres du milliardaire... Ils étaient amis, et elle ne souhaitait pas subir la colère de Lex. Les conséquences étaient toujours dévastatrices, se rappelait-elle en se mordant l'intérieur de la joue.
« C'est pas négociable, Lex. On est tous dans des tenues bizarres et ridicules. Tu n'y échapperas pas. »
Il bougonna quelque chose dans sa barbe et prit le chemin de sa chambre. Chloé parvint à entendre un « C'est pas juste » s'échapper de la bouche du milliardaire et retint un rire. Elle le suivit jusqu'à ses appartements, le laissant prendre son temps. Sa tendance à arriver en avance avait donc sauvé une partie de la soirée. Si Lex ne se pliait pas à la règle du masque, la soirée n'avait pas vraiment d'intérêt. Et elle voulait s'amuser.
Il ne dit rien dans la chambre, quand le masque et le chapeau furent une fois de plus à leurs endroits respectifs. Mais Chloé pouvait lire le mécontentement et la mine boudeuse sur son ami. Ce comportement était tellement étrange qu'elle le trouvait presque attendrissant. Elle voulait l'encourager mais son intention fut interrompu par un bruit méconnu.
« Des visiteurs, précisa Lex devant son regard interrogateur. »

****

Si le manoir pouvait s'écrouler, ce serait ce soir. La musique bruyante qui rebondissait sur les murs le faisait presque trembler de l'intérieur. Lex ne cachait pas vraiment son inquiétude. Il craignait que le bâtiment ne s'écroule sur eux et ne les étouffe sans qu'ils aient une chance de sortir. Même s'il avait été renforcé après avoir été déplacé d'Ecosse, Lex ne pouvait ignorer ce sentiment qui bouillonnait en lui. Mais ses quelques cinquante visiteurs ne semblaient pas du tout s'en soucier. Ils s'amusaient tous, attendant le décompte pour la nouvelle année, et après quelques verres, Lex finit par se détendre et se mêler à la fête.
Il reconnaissait ses proches, pour avoir passé plusieurs journées et vacances avec eux. Clark, même s'il le voulait, ne pouvait se camoufler. Du haut de son mètre quatre vingt dix, il surplombait la salle. Pour avoir vu Chloé en premier, il ne la perdait pas du regard et appréciait la vision qu'elle pouvait offrir. Lois était accroché au bras de Clark, donc là aussi, aucune difficulté pour la reconnaître, malgré son masque bleu. Il ne voyait pas Pete, mais savait que ce dernier était avec Lana, donc pour le retrouver, il lui suffisait de chercher du rose. Pas qu'il ait vraiment envie de le retrouver, loin de là.
Il s'extirpa hors de la foule, se rendant vers le mini-bar pour se servir un énième verre de vin (après le quatrième, il avait décidé d'arrêter de compter). Il savoura le goût et le sentiment de liberté qui l'animait chaque fois qu'il reprenait une gorgée d'alcool.
Il entendit les Kent discuter avec Gabe, et quand il détourna son regard de Chloé (parce qu'il continuait de l'observer avec fascination), il s'aperçut que eux aussi s'étaient prêtés au jeu et au thème de la soirée. Ils étaient encore plus ridicules que lui, constata-t-il avec satisfaction et en enfonçant son chapeau sur sa tête.
Chloé lui fit signe de la rejoindre, il s'exécuta sans réfléchir. Il était pourtant réputé pour ses décisions calculées et méticuleuses, mais il réalisait que lorsque Chloé était impliquée, sa raison disparaissait complétement. Il repensa aux quelques mois de sa disparition et des moyens qu'il avait utilisés pour retourner tout le continent africain, en vain. Il se doutait aussi que Clark avait tenté de la retrouver en revenant tout aussi bredouille. Et quand elle l'avait contacté, lui disant qu'elle allait bien, et qu'elle revenait... Il avait eu toutes les difficultés du monde à cacher sa joie. A ne pas prendre son jet privé et la rejoindre à Madrid dès qu'il avait eu de ses nouvelles.
Il s'était aussi retenu de la prendre dans ses bras quand il l'avait vu au Talon en septembre... et aussi quand ses trois autres amis l'avaient serrée dans leur bras.
Quand il arriva devant elle, sa logique et sa raison étaient toujours absentes. Il la prit dans ses bras, la serrant contre lui comme si sa vie en dépendait. C'était son premier contact avec elle... même s'ils étaient amis depuis pratiquement dix ans, c'était la première fois qu'il se permettait de faire ça. Il logea sa tête dans son cou et respira profondément, laissant ses sens se nourrir de son parfum si envoutant. Il la sentit lui rendre son étreinte, alors qu'une musique calme remplaça la précédente qui était beaucoup plus rythmée. Il reconnut cette ancienne chanson écossaise qui devait être jouée uniquement quelques minutes avant minuit. Ils se mirent doucement à danser, se laissant bercer par la douce mélodie. La fin de la chanson marqua le début du décompte, et ils ne se séparèrent pas. A la place, Lex croisa son regard et fit ce qu'il aurait du faire dès son retour. Même avant, se rattrapa-t-il, il aurait du faire ça il y a bien longtemps.
Ses lèvres effleurèrent doucement celles de Chloé. Il lui laisserait toujours le choix. Elle pouvait arrêter tout. Mais non. Elle décida autrement. Elle l'embrassa, approfondissant le baiser et laissant la passion guider ses gestes.
Les gens autour d'eux avaient fini par atteindre le chiffre clé, et des accolades et des vœux fusèrent de toute part.
« Bonne année, murmura-t-il à son oreille.
- Bonne année, souhaita-t-elle en le serrant contre elle et en laissant un sourire animer son visage. »
Revenir en haut Aller en bas
Chlo
Reporter
avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans la cuisine!

MessageSujet: Re: [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)   Mer 4 Jan 2012 - 23:22

La fin est juste adorable. Juste le câlin est super fort, je trouve. Le fait qu'il respire son odeur et tout. Juste extra. Bravo Marm ^^ Pour le coup, t'aurait même pas mis de baiser que ça m'aurait même pas posé problème Laughing


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Laenan
Chroniqueur
avatar

Messages : 1027
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 30
Localisation : France : Montpellier - Belgique : Liège

MessageSujet: Re: [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)   Jeu 5 Jan 2012 - 15:05


Rhooooo ! C'était vraiment chouette !
J'ai adoré l'atmosphère de ta fic. C'était une très jolie histoire.


Love


Revenir en haut Aller en bas
kfn
Pigiste
avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)   Sam 14 Jan 2012 - 19:03

C'est TOOOOOOOP !!

Merci Marm de te "remettre" à écrire, c'est toujours un plaisir de te lire, et crois moi tu n'as rien perdu de ton talent !!
Tu as vraiment un style propre, alors fais nous en profiter bordel Smile
D'ailleurs tu as mis en place un "suspens" avec sa disparition pendant qqs mois, je ne sais pas si tu te laisses une ouverture mais si l'envie te prend tu peux en écrire plus !!

MERCIIIIIII pour cette fic pleine de pudeur et si fidèle aux personnages (enfin je trouve !!)
Revenir en haut Aller en bas
Snuamdmiear
Pigiste
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)   Mer 25 Jan 2012 - 0:26

Très belle histoire, j'aime beaucoup.
Je trouve que tu as une écriture toute particulière, que j'apprécie bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Smallville] [K+] Happy New Year (OS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Smallville] [K+] Happy New Year (OS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version 21 - Happy New Year ! [Cangel]
» Happy New Year Everyone !
» SRK va travailler avec Farah Khan sur Happy New year!
» HAPPY NEW YEAR
» Nouveau CadavrExquis de la Cie des Réals "Happy Old Year" :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: