Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sixpence
Pigiste
avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 29
Localisation : Rennes (pour le moment)

MessageSujet: Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)   Mer 22 Juin 2011 - 18:47

Titre : Une nuit de folie ou un épisode de ma vie que je vais oublier, partie 3
**************************************************
Disclamer : rien ne m’appartient….
Ship : Chlex NC 17
Notes : Merci aux chansons de Cascada pour l’inspiration !!
Le récit se déroule entre l’épisode 16 et 17 de la saison 6, (peut pas faire plus précis mdr)
L’inspiration étant venue comme ça je n’ai pas continué dans la même logique que les précédentes parties donc le récit est à la troisième personne.
Comme les autres parties, bah, avertissement, NC


Il était marié depuis à peine une semaine qu’il sentait déjà sa vraie nature refaire surface, celle que lui avait inculqué son père avec tant d’efforts depuis tant d’années et se voyait être pitoyablement en train de suivre son modèle qui était loin d’être un éloge de sainteté.
La musique techno semblait rebondir dans sa poitrine tant le volume de la musique était élevé et elle faisait écho partout dans cette immense salle éclairée par spots à la dizaine et pourtant tout semblait plongé dans la même pénombre que la nuit claire au dehors.
Jeunes hommes en mal d’amour ou coquins asseyaient leur fessier sur les chaises sans quitter des yeux le spectacle de la grande scène sur laquelle se déhanchaient les streap-teaseuses toutes aussi dénudées les unes que les autres.
Lex réajusta le col de sa chemise et s’avança jusqu’au bar et demanda une bouteille de scotch au barman qui le lorgna quelques secondes. Il l’avait reconnu mais l’homme savait qu’il n’avait pas intérêt à faire de vague sur sa présence ici. Et il ferait comme à son habitude, il servirait le client sans poser de questions et se montrerait aussi faux que les précédentes fois que Lex s’était aventuré ici, dans cet endroit totalement dépravé dont il avait pourtant fait son refuge.
La bouteille d’un litre et un verre atterrirent devant le milliardaire qui sortit un bon pourboire de sa poche qui voulait aussi dire qu’il comptait sur la discrétion du barman qui lui fit un signe de tête en s’emparant des billets fraîchement déposés sur le comptoir.
Lex se remplit un verre qu’il vida presque d’un trait, espérant chasser de sa tête juste pour cette nuit les événements de ces dernières semaines. Il se surprit même à regarder à sa droite et à sa gauche, oubliant peut-être qu’il s’était engagé et avait juré amour et fidélité mais étrangement ces deux mots sonnaient très mal dans sa tête. Sur un coup de tête, il retira son alliance de son annulaire et le mit dans sa poche. Ce soir il n’avait pas envi d’être un homme marié, seulement un homme libre de finir sa soirée comme il le voulait. Il tourna de nouveau la tête sur sa droite et aurait préféré éviter de se retrouver dans cette situation mais il ne pouvait plus faire comme si il n’avait pas vu cette jeune femme assise un peu plus loin qui semblait broyer du noir, sans doute perdue dans ses pensées. Une tête blonde, ça lui changerait des brunes et puis de toute façon son corps l’appelait à elle et tant pis s’il devait se faire jeter, il aurait au moins essayé. Comme si de rien n’était, il s’assit sur le tabouret d’à côté et toussota pour faire savoir qu’il était là.
_Je savais qu’elle avait tort de faire ça mais peut-être pas à ce point là. Dit la jeune femme en montrant enfin son visage jusque là caché par ses mèches blondes.
_Chloé. Percuta-t-il.
_Je t’en prit, ne cache pas ta surprise de me trouver là.
_Le boulot ? Fit-il semblant de s’intéresser.
_Tu n’y es pas du tout, qu’est-ce que tu crois ? Que j’ai pas besoin de m’isoler de temps en temps, comme toi en fait !
_Je serait curieux d’entendre ton excuse pour te rabattre à ce niveau quand même.
_Quoi ? Tu as donc un peu d’estime pour moi tout compte fait ! Ça mérite d’être trinqué ! dit-elle en brandissant son verre.
Il trinqua avec elle, heureux de savoir que sa bouteille serait vite consommée.
_Tu préfères ces tabourets ma fois inconfortables ou tu préfères le canapé ?
Chloé arqua un sourcil à la remarque qui pouvait être lourde de sens tel qu’elle le connaissait. Elle n’eut pas le loisir de répondre. Il était déjà debout, verres et bouteille en main et savait qu’il ferait le pied de guerre ici tant qu’elle ne se déciderait pas à le suivre. Elle leva les yeux au ciel, reconnaissant bien là le Lex qu’elle avait découvert dans ce fameux bar dans un trou paumé quelques années plus tôt.
Elle était magnifique, il se délectait de la vue qu’il avait, de ses jambes et ses épaules mises à nues, elle était vraiment resplendissante ce soir dans ce petit ensemble jupe sombre fendue au niveau du genoux et ce gilet transparent d’où il s’amusait à distinguer des dessous noirs. Une friandise que d’autres que lui auraient pu apprécier et déjà la jalousie s’emparait de lui à cette idée.
_Alors quoi ? Chagrin d’amour à oublier peut-être ? dit-il en s’asseyant au plus près d’elle de façon à ce que les quelques coquins qui la sifflaient déjà se contentent de retourner à leurs activités. Ce soir elle était à lui.
_Tu voudras dont toujours avoir réponse à tout. D’ailleurs qui te dis que je suis amoureuse ? répliqua-t-elle en finissant son verre dans l’intention de profiter de l’argent que Lex avait mis dans cette bouteille qu’elle ne pourrait jamais se payer.
_Je cherche, je suis curieux. Et ton Jimmy ? Qu’en as-tu fais dis-moi. Dit-il en se mettant plus à l’aise.
_Je n’aime pas les hommes jaloux. Mais ce n’est pas lui que je suis venue oublier ce soir. Et ne cherche pas, tu ne comprendrais pas.
_Si tu veux. Je vais juste me contenter de ta présence qui me suffit largement. Dit-il en prenant le verre qu’elle lui tendit et burent d’un trait l’alcool qui leur brûlait la gorge.
_Tu les aimes fort hein ?
_Trop à ton goût ?
_Juste ce qu’il faut pour l’apprécier à sa juste valeur. Et puis je ne vais pas rechigner, c’est toi qui m’as invité.
_Tu avais le droit de refuser.
_Ne joues pas à ça. Ce soir ça aurait pu être moi comme une autre et le hasard a voulu que ce soit moi.
_Mais ça ne change rien. Tu avais le choix de laisser ta place à une autre.
_Pauvre Lana. Dit-elle en avalant un autre verre.
_N’avale pas ça comme du petit lait ou tu ne pourras plus te lever d’ici.
_Ne me prend pas pour une débutante tu veux ! J’ai été à bonne école avec Lois.
_Quoi ? Y aurait-il des facettes de Chloé Sullivan qui me sont encore inconnues ?
_Et ? Tu voudrais les percer à jour ? Continua-t-elle dans son jeu.
_Est-ce que je dois prendre ça pour une proposition ? Demanda-t-il en se rapprochant encore d’elle, murmurant presque ces quelques mots à son oreille.
Elle se mordit la lèvre inférieure dans un sourire malicieux. C’était trop facile. S’il voulait gagner il allait falloir qu’il joue encore un peu. Elle plia une de ses jambes sur l’autre, sachant que ce genre de geste l’exciterait. Elle l’avait bien vu en train de la détailler de la tête au pied tout à l’heure.
_On verra, si tu ne me laisses pas boire seule TA bouteille. Parce sinon il n’y aura plus de proposition du tout.
Obéissant à ses ordres, il remplit de nouveau leur verre sans la quitter des yeux. Elle jubilait, il se soumettait totalement à elle et à ses caprices. La balle serait-elle dans son camp cette fois ? En tout cas s’était ce soir plus que jamais l’occasion de prendre sa revanche sur leurs précédentes rencontres pendant lesquelles elle n’avait pas vraiment montrée de volonté à le suivre dans ses écarts. Quoi que, à l’époque il n’y avait pas de Lana à prendre en compte. Mince, une sombre idée la traversa, et s’il était encore dans cet état larvesque soumis aux caprices d’une poupée semi-neuronée. Il fallait vérifiée ça tout de suite et la gifle retentie, même dans ce brouhaha infernal. Elle aurait préféré s’en empêcher mais la pauvre éclata de rire, plus fière d’elle que le jour ou elle avait envoyé Lana valser dans les escaliers du lycée à la suite d’une magnifique droite. Et elle se souvint qu’elle avait réservé cette gifle pour un moment bien particulier, c’était ce soir chose faite.
Pendant une seconde, elle prit peur de ne pas voir le milliardaire réagir mais fut vite rassurée quand il lui sauta littéralement dessus, pressé d’échanger un baiser brûlant avec elle. Chloé participa activement bien sûr mais elle le repoussa quand le manque d’oxygène se fit sentir et le poussa contre le canapé.
_Contente de voir que tu as toute ta tête ce soir ! répliqua-t-elle.
Elle attrapa alors le verre de Lex et le força à boire d’un trait son contenu et se remplit elle aussi un autre verre qu’elle vida aussitôt.
_Alors ? Pompette ou t’es pas encore assez calé ? demanda-t-elle, complètement déchaînée, remettant ses cheveux en arrière.
_Je suis plus fort que toi à ce jeu là ! Tu vas le découvrir à tes dépends.
_Tu ne me fais pas peur avec tes pseudo menaces monsieur le milliardaire ! dit-elle en s’étalant elle aussi dans le canapé.
_Pour essayer d’être poli juste une minute, mais juste une minute, qu’est-ce que tu deviens ?
_Je monte en grade, je m’améliore, j’aime ce que je fais, je ne suis pas à plaindre.
_Je lis tous tes articles tu sais.
_Nan ? Et bien sache que ça me fait très plaisir !
_Ça ne me donne pas le droit à un petit bonus ça ? Tenta-t-il.
_Et voilà le côté requin des affaires qui pointe son nez ! ahhh, et tu voudrais quoi ? Un streap tease complet comme les pouffiasses qui se trémousses là bas. Désigna-t-elle du menton.
_Ces pouffiasses comme tu dis on besoin d’argent pour vivre elles n’ont pas le choix et risque de se faire prendre tous les soirs pourtant elles sont là. Et non, un baiser m’aurait suffit mais maintenant que tu en parles……
Il n’eu pas le temps de finir son discours, elle avait déjà fondue sur ses lèvres en s’installant à califourchon sur ses genoux. Elle aimait ce petit jeu, elle aimait aussi ses baisers, sa langue, mais c’était plus fort qu’elle, elle éclata de nouveau de rire.
_Mais qu’est-ce qui te prend ce soir ? Ne comprit-il pas.
_Désolé ! J’essayais de m’imaginer la réaction de ta FEEEMMEEUUHHH si elle nous voyait !
_Oublie-là ! C’est moi qui te le demande !
_Ha ouai c’est clair que t’as l’air malin comme ça ! Une blonde sur les genoux, plusieurs grammes d’alcool dans le sang et surtout ton alliance qui se retrouve dans ta poche ! Fais attention je vais finir par croire que tu as honte.
_Tais toi et embrasses moi ! dit-il en exerçant une pression sur sa nuque pour qu’elle se rapproche de lui.
Il l’embrassa violemment, ardemment comme l’était son envie de la posséder de nouveau ici et maintenant.
_Tu triches ! La bouteille n’est pas vide encore ! Insista-t-elle en s’en emparant.
Elle s’écarta de nouveau, la bouteille faisant désormais obstacle et sourit au regard suspicieux de Lex.
_Il reste à peu près l’équivalent de deux verres pour chacun de nous là-dedans, alors, cul sec ? Tu t’en sens capable ou pas ? Le défia-t-elle.
Lex s’empara de la bouteille, s’était le prix à payer s’il voulait la garder auprès de lui et faire en sorte que la soirée s’éternise. Il la voyait s’amuser, c’était l’une de ses plus grandes satisfactions de la soirée et il fit couler le liquide tiédi par la chaleur des lieux dans sa bouche, fixant Chloé dans les yeux. Il tendit la bouteille à Chloé qui ne se fit pas prier pour l’imiter et ne le vit même pas venir. Elle sursauta à son attaque mais ne se défila pas pour autant et continua de boire alors que Lex faisait passer sa langue partout dans le cou de la journaliste, déposant ses lèvres brûlantes sur sa peau. Ce geste, la première fois il l’avait embrassé de la sorte à côté du billard et dans la chambre d’hôtel après l’avoir plaqué contre la porte de la salle de bain. C’était sa marque qu’il laissait sur elle à chaque fois.
Il s’écarta légèrement quand elle eut finit et, impatient, il posa lui-même la bouteille à terre.
_Alors ? Demanda-t-il.
Pour toute réponse, elle se contenta de faire la seule chose qui la démangeait depuis qu’il l’avait abordé, à savoir lui sauter dessus après avoir résisté un moment, se sentant tout à fait prête à se donner à lui. Toujours sur ses genoux, elle l’embrassait passionnément, gémissant dans sa bouche, lui imposant son rythme propre. Lex campa ses mains sur ses hanches, souriant et ricanant de ses gestes et du comportement qu’elle adoptait ce soir. Jamais Lana ne serait capable de cela et il était bien content d’avoir trouvé Chloé ce soir, c’était d’elle dont il avait besoin et qui seule pouvait assouvir son désir de s’abandonner à un jeu sans fin qui avait été mis en place quatre ans plus tôt. Il redécouvrait la Chloé de la première fois, cette petite furie blonde joueuse et extravertie qui avait dû se perdre en cours de route la dernière fois.
_Tu ne veux pas qu’on aille ailleurs ? Murmura-t-elle.
_J’allais te le proposer, ça me gêne qu’on nous observe et je préfère te faire l’amour dans un endroit plus tranquille.
Le cœur battant, elle remis un peu d’ordre dans ses vêtements et se leva. Lex en fit de même et la prit par la main, s’éclipsant avec elle sans grande discrétion. Elle le suivait sans savoir où il l’emmenait mais il semblait savoir où il allait, autant lui faire confiance.
Ils montèrent un petit escalier en colimaçon et pénétrèrent dans l’une des pièces accessibles, celle-ci réservée au stockage de bricoles quelconques puisqu’elle comptait des cartons empilés les uns sur les autres et un vieux canapé dans un coin. La porte comportait un loquet, ils étaient donc tranquilles.
Il la plaqua immédiatement contre le mur le plus proche et se colla à elle, une main sur la hanche, l’autre repoussant déjà avec force sa jupe le long de sa cuisse, l’embrassant comme si demain n’existait pas. Il n’était pas brutal, juste impatient mais il usait de tellement de force et ne voulait tellement pas se laisser faire qu’elle ne parvenait même pas à lui retirer son éternel manteau noir qui lui donnait tant d’assurance. Elle-même fut obligée d’user du peu de force qu’elle avait pour le repousser.
_S’il te plait, laisse moi te déshabiller moi aussi monsieur je veux tout contrôler !
_Mais je ne demande qu’à le perdre le contrôle. Ricana-t-il en faisant lui-même tomber son manteau.
D’un geste violent, elle lui arracha sa chemise dont les lambeaux finirent leur course au sol.
Il la piégea de nouveau lui et le mur et continua sa redécouverte de son corps, n’en finissant plus de caresser ses jambes avec ardeur, en repliant une tout contre lui, repoussant un peu plus sa jupe sur sa peau déjà collante, impatient d’assouvir ce désir insatiable.
Elle avait presque oublié quel plaisir s’était de se cramponner comme elle le faisait à son dos si musclé et s’autorisa à fermer les yeux, la tête penchée en arrière contre le mur. Elle le sentit lui retirer dans un même mouvement parfaitement maîtrisé son gilet et son soutien-gorge qu’elle ne l’avait même pas sentit le lui dégrafer. Rien que pour lui faire plaisir mais aussi parce qu’elle appréciait énormément son traitement, elle laissa échapper plusieurs gémissements alors qu’il lui pétrissait la poitrine de ses grandes mains mais la sentant douloureuse, elle ne le laissa pas faire très longtemps et s’occupa de son pantalon dont l’entrejambes ne demandait qu’à être libéré.
Pendant qu’il s’occupait lui-même de retirer son caleçon, elle en fit de même avec sa culotte avant de se sentir de nouveau repoussée contre ce mur qu’elle trouva glacial d’un coup, mais elle comptait sur Lex pour la réchauffer. Il releva de nouveau sa jambe contre les siennes et la pénétra d’un coup sec, lui arrachant un cri qu’elle tenta d’étouffer bien vainement dans son cou. Elle qui pensait qu’elle pourrait garder le contrôle cette fois, elle s’était encore bien plantée et laissait une fois de plus le désir la consumer totalement, ne s’entendant même plus gémir dans ses bras. Avant qu’il ne perdre lui aussi le contrôle, il la souleva totalement, approfondissant la pénétration et s’engagea dans un rythme saccadé, les conduisant à l’orgasme qui les libéra d’un désir suffoquant depuis le début de la soirée. Encore tremblante et à bout de souffle, il la garda dans ses bras, son front contre le sien et attendit un instant qu’elle reprenne ses esprits.
_J’espère que ton ego est dur d’oreille.
_Pourquoi ?
_Tu as été exceptionnel.
Il posa doucement ses lèvres sur les siennes en guise de réponse et la porta jusqu’au canapé, l’enveloppant dans son manteau et s’allongea à ses côtés.
_Il est tard tu devrais rentrer la rejoindre. Dit-elle avec un peu de morosité dans la voix, gardant fermement le bras qui l’entourait contre elle.
_Arrête, je sais que tu n’as pas envi que je parte, et moi non plus. De toute manière je me vois mal faire 300km avec plusieurs grammes d’alcool dans le sang.
_Tu as fait bien pire ne me dit pas que ça te fait peur de te faire choper.
_Non, c’est juste un prétexte pour rester avec toi. On peut dormir un peu si tu veux. Proposa-t-il en embrassant son bras nu.
_Tu sais que l’un de nous se réveillera seul.
_Oui je le sais.
_Dans ce cas endors-toi. Demain se sera oublié.
_Non, ni toi ni moi n’avons oublié même si avions ne serait-ce qu’essayé de nous en convaincre.
Après un dernier baiser échangé qui était là aussi leur signe d’au revoir, tous deux s’endormirent l’un près de l’autre.
Quelques heures plus tard, alors que Lex devait encore être en train de décuver et plongé dans un sommeil de plomb, Chloé le regarda une dernière fois avec attendrissement, se surprenant à sentir profondément sa chemise ou du moins ce qu’il en restait pour bien s’imprégner de son odeur et quitta cette pièce comme elle tourna une nouvelle page de ce qu’elle était forcée de qualifier son aventure avec Lex.
Elle le quittait une troisième fois en sachant qu’elle ne le reverrait peut-être plus dans ce contexte si particulier mais qui savait ? Le hasard en déciderait pour eux.


Fin
Revenir en haut Aller en bas
http://six17.webs.com/
Sixpence
Pigiste
avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 29
Localisation : Rennes (pour le moment)

MessageSujet: Re: Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)   Mer 22 Juin 2011 - 18:56

Commentaires :

Kfn :
tout d'abord je suis en colère !!! à quoi ça sert de deiscuter sur le chat comme deux vieilles copines si c'est pour me cacher ce genre de nouvelles qui me rendent hystérique ??? en plus je t'ai demandé les deux OS qui précèdent celui ci en début de semaine... pfff, je boude...
mais bon, vu que je suis cool, je feede quand meme, tkt pas tu subiras ma colère plus tard !


d'ailleurs, que dire??? à part peut etre WAOU ??? quel enthousiasme, et encore !!!
j'ai trouvé cette partie différente des deux autres, mais bon, faut dire qu'il étaient vrament TRES désabusés ce coup là...
autant c'est la partie où tu laisses le moins entrevoir des entiments, c'est du sexe, pur et dur, y'a pas à nier (d'ailleurs, NC waw aussi lol !) autant y'a jamais eu autant de sentiments entre eux, un 'je-ne-sais-quoi' comme dirait Winnie...

enfin bref, je feede dans tous les sens... le NC était bien !! toi qui faisait ta caliméro sur les smut, ça va, t'as rien perdu tt'inquiète !!

enfin bref, suite mais pas fin, le hasard c'est moi et je t'ordonne de te remttre au travail...

suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

******************************

patra :

smuuuuuuuuutttttttttt... humm c'était très sauvage??? je ne sais pas si c'est le mot lol... très sexuel et tout. Mdr même saoûls, ils continuent de se casser mutuellement...
*lève les yeux au ciel* phrase sensé de lex et qui prouve qu'en fait il n'était pas si ivre que ça: "Jamais Lana ne serait capable de cela"!! plus rien à dire. et la petite touche à la fin où Chloé a le coeur quand même lourd...snif

*******************************

winnie :
Bon j'ai pas lu la fic précédente c vrai, mais du coup ça m'a donnée envie d'aller la chercher! mission accomplie comme on dit lol
'Mince, une sombre idée la traversa, et s’il était encore dans cet état larvesque soumis aux caprices d’une poupée semi-neuronée.' PTDR! rho j'pensais pas dire ni même penser ça un jour, mais ce mariage avec blana peut entraîner des conséquences sympas pour le chlex!
'_Pour essayer d’être poli juste une minute, mais juste une minute, qu’est-ce que tu deviens ?' rho là là! faut que t'arrête! t'es en train de me faire aimer le lex cynique marié à blana! mdr! ça lui ressemble bien ce genre de réplique!
'_Désolé ! J’essayais de m’imaginer la réaction de ta FEEEMMEEUUHHH si elle nous voyait !' MDR! oh de toute façon lex et tout le monde peuvent lui faire gober n'importe quoi à blana! lol (et vi suis bien partie pour citer une phrase sur deux de ta fic lol)
'D’un geste violent, elle lui arracha sa chemise dont les lambeaux finirent leur course au sol.' tu sais, j'avais l'image des pubs pour axe là mdr genre tous les vêtements tombent d'un coup!
'_J’espère que ton ego est dur d’oreille.
_Pourquoi ?
_Tu as été exceptionnel.' ... Ok, vais me ruer sur les premières fics là! purée j'adore ce genre de dialogue après le smut frontale (j'invente là mdr) faudrait que lex se marie plus souvent tiens! m'enfin même si c son 4è mariage lol
bon, je radote, mais TU ES UN GENIE!! lol super concept: une fic par rencontre, ya aucun enjeu, juste leur ptite aventure, c'est simple, c'est magnifique lol j'm'emballe mais je sors épatée par ce que tu as fait des deux heros! comme quoi on peut bien rebondir sur le lexanal!
JE RECLAME UNE SUITE! (vi et je vais aussi chercher le début lol)

************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://six17.webs.com/
Sixpence
Pigiste
avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 29
Localisation : Rennes (pour le moment)

MessageSujet: Re: Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)   Mer 22 Juin 2011 - 18:57

Ptdr ! alors du coup je réponds à Kfn et à Winnie, suite il y aura !
Revenir en haut Aller en bas
http://six17.webs.com/
elina
Assistant de Chloé
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 34
Localisation : Hontanx

MessageSujet: Re: Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)   Dim 13 Nov 2011 - 23:10

ha ha suite il y aura toujours en projet ? Ou suite il y a eu ?

En tout cas cette suite là est en effet totalement différente des deux autres. Dans le 2ème chapitre je disais que Chloé était sombre, ce chapitre-ci on zappe tout et on prend les deux perso sur le même pied d'égalité. Ils ont la même force tous les deux. Et comme Winnie, j'adore le cynisme de Lex.

Citation :
Jamais Lana ne serait capable de cela
SANS BLAGUE ???!!! Rien que d'imaginer Lana le faire avec Lex Faint
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un épisode de ma vie que je vais oublier (chapitre 3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Keroro Gunso : Cristal Teaser
» Clone Wars (animé) Film et Episodes Guide
» L'épisode tant attendu.
» [SPOILER] Fin de l'épisode 2x15
» Votre épisode préféré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: