Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:23

Mon cœur, mon amour

Type de récit : Grand n'importe quoi !
Fandom : Smallville
Spoilers : Fin de la saison cinq, mais il n'est absolument pas nécessaire de l'avoir lu juste de savoir que Lana et Lex sont ensemble (brrr, frisson d'horreur)
Pairing : ChLex
Rating : NC-17
Disclamer : Les personnages de Smallville ne m'appartiennent pas mais sont la propriété de la WB.
Note : Fic-song sur la chanson "Mon cœur, mon amour" d'Anaïs, qui m'a tout de suite fait penser à Chloé observant rose et bleu. Au départ donc ça devait être une fic sur le Clana, tourné en ridicule bien sûr et c'est devenu du Lexana, toujours tourné en ridicule je vous rassure. Par contre l'intrigue c'est du grand n'importe quoi écrit vite fait pour décompresser.


Ça faisait un mois que le nouveau couple très en vue de Smallville était officiellement un couple, même si officieusement cela durait depuis bien plus longtemps. Avant les rares fois où cette infamie se déroulait dans sa chambre, Chloé pouvait toujours fuir loin, afin d'éviter l'overdose de mièvrerie. Mais désormais elle pouvait tomber dessus n'importe quand, n'importe où, comme ça sans prévenir, au Talon, à la boulangerie, à la bibliothèque, sur le parking... bref absolument partout, l'enfer.
Là par exemple, elle était venue faire quelques brasses tranquilles au Crater Lake, afin de lutter contre la chaleur et sur quoi elle tombait, sur Lana et Lex en train de faire un pique-nique. Lex Luthor en train de pique-niquer quoi de plus ridicule, je vous le demande. Chloé resta stupéfaite quelques instant à les regarder faire. Même leurs gestes les plus anodins, comme se passer un plat ou tout simplement manger, devenaient mièvres lorsqu'ils étaient ensembles, surtout qu'ils n'arrêtaient pas de se faire des mamours et des bisous et qu'ils se donnaient constamment des surnoms ridicules comme mon poussin ou encore mon lapin

Mon cœur, mon amour, mon amour, mon cœur (x2)

Ca dégouline d'amour,
C'est beau mais c'est insupportable.
C'est un pudding bien lourd
De mots doux à chaque phrase :

"Elle est bonne ta quiche, amour"
"Mon cœur, passe-moi la salade"
Et ça se fait des mamours,
Se donne la becquée à table.

Ce mélange de sentiments
Aromatisé aux fines herbes
Me fait sourire gentiment
Et finalement me donne la gerbe !

Je hais les couples qui me rappellent que je suis seule !
Je déteste les couples, je les hais tout court !



Elle avait passé une vraiment très mauvaise journée, elle avait attendu des heures, flingué une paire de chaussures neuves, fait du charme à un homme encore plus repoussant que Jabba the Hut, tordu un poignet tout ça pour s'entendre dire que l'homme après lequel elle avait couru toute la journée ne donnait pas d'interview. Lana était déjà rentrée, la poisse. Et en plus elle était au téléphone et vu le ton qu'elle employait cela ne pouvait être qu'une seule personne : Lex.

Mon cœur, mon amour, mon amour, mon cœur (x2)

C'est un épais coulis
Ca me laisse le cul par terre
Autant de mièvrerie
Nappée de crème pâtissière

"Coucou qu'est ce que tu fais mon cœur ?"
"La même chose qu'y a une demi-heure... "
"J't'ai appelé y a cinq minutes mon ange mais ça répondait pas... alors j't'ai rappelé... pour la douzième fois de la journée... en niquant tout mon forfait... Mais qu'est ce que tu fais mon adoré ? Ouais je sais, on se voit après... Non c'est toi qui raccroche... Non c'est toi... Non c'est toi qui raccroche... Non c'est toi... Non c'est toi... C'est toi ... Bon d'accord je te rappelle... "

Je hais les couples qui se rappellent quand je suis seule !
Je déteste les couples, je les hais tout court !
Mon cœur, mon amour, mon amour, mon cœur (x2)"



Mais qu'est-ce qu'y avait bien pu transformer Lex en cette chose informe et rose ? Où était passé son charme, son cynisme, son sex-appeal, son petit côté roaaaahhrrrr. Franchement c'est comme ci, depuis que Lana était rentré de Paris, Lex avait pâli. Elle se redressa soudain sur son lit. Non, elle n'avait pas osé faire ça !!! Lana n'était quand même pas suffisamment perverse pour utiliser les pouvoirs d'Isabelle pour s'attirer les faveurs du meilleur parti du coin. Non, Lana était trop gentille pour ça. Mais le doute avait commencé à s'insinuer en Chloé, d'autant plus qu'elle devait bien s'avouer qu'elle était jalouse, elle savait qu'elle ne pouvait pas prétendre au titre de petite amie de Lex Luthor, mais autrefois il avait u une certaine complicité entre elle et Lex, mais à cause de Lana, pfft elle s'était envolée. Elle était seule et elle regardait sa meilleure amie se taper l'homme idéal et celui là prenait un malin plaisir à enfoncer le couteau dans la plaie.
Elle devait en avoir le cœur net. Elle se leva, se dirigea vers les affaires de Lana et commença à fouiller. Au bout d'à peine une demi-heure elle avait trouvé ce qu'elle cherchait, un horrible carnet rose couvert de signes kabbalistiques, sur lequel était écrit en capital fushia : "PLAN DE CONQUÈTE DE LEX". Les signes du carnet ressemblaient étrangement à ceux du livre d’Isabelle.
- La garce !!!
C’était bien ça, cette espèce de… avait osé se servir de la magie de son épouvantable ancêtre pour lui piquer Lex. D’abord Clark, bon pour Clark il avait suffit à Lana de soulever son T-shirt et Clark ne l’avait plus jamais quitté des yeux et maintenant Lex, elle le faisait exprès ou quoi ?


Chloé avait passé plusieurs heures à essayer de déchiffrer les gribouillis infâmes de Lana, pour finir enfin par trouver la solution au problème. Il lui suffisait de détruire une petite poupée à l’effigie de Lex que Lana avait caché dans un endroit super secret : son tiroir à chaussettes. Il fallut environ quarante secondes à Chloé pour la trouver, mais devait–elle la détruire tout de suite ? Non, Chloé voulait absolument voir le visage de Lex quand il réaliserait qu’il sortait avec Lana depuis des mois. Mouhahaha !!!
Chloé se précipita vers sa voiture, direction le manoir Luthor de Smallville, avec dans son sac la fameuse poupée. Elle s’infiltra sans aucun problème majeur dans le bâtiment et trouva les deux tourtereaux enlacés tendrement sur l’un des canapés de la bibliothèque, yerk ! Elle se posta à un endroit stratégique lui permettait de voir correctement la scène qui allait se dérouler devant ses yeux, puis avec un plaisir presque pervers, elle détruisit la poupée. La réaction ne se fit pas attendre et Lex repoussa Lana tellement violemment qu’elle en tomba du canapé.
- Mais qu’est ce que ?
Il avait l’air un peu déboussolé.
- Mon amour qu’est ce qui te prend ?
Lex reporta son regard sur Lana.
- Je retrouve mon bon sens.
- Je te demande pardon ?
Mais Lex ne semblait plus l’écouter, il s’était dirigé vers le bar, il en avait dans toutes les pièces à croire qu’il était alcoolique. Il semblait se parler à lui-même.
- Mais qu’est ce qui m’a prit ? Je ne me souviens pourtant pas m’être cogné la tête. C’est pas comme ci j’avais fait une erreur une fois, ça dure depuis des mois, exetera, exetera…
Planquée dans son coin, Chloé était morte de rire, à telle point que son ventre et les muscles de son visage lui faisaient mal. Lana quant à elle ne comprenait plus rien, enfin elle s’en doutait un peu seulement elle ne comprenait pas comment on avait pu trouver et détruire la poupée, alors qu’elle était si bien cachée. Mais elle n’avait pas l’intention de lâcher le morceau aussi facilement, aussi revint-elle à la charge.
- Lex, mon chéri, qu'est ce qui se passe ?
- Lana je vais être très clair tire-toi.
- Hein ?
- Tire-toi et vite, on reparlera de ça plus tard.
Lana était héberluée, magie ou pas, personne ne devait résister à son charme.
- Mais enfin Lex...
Il ne la laissa pas finir, la saisi par le bras et la ficha la porte.
- Chloé sort de là !
Chloé cessa de rire instantanément.
- Sort de là, tout de suite !
Elle sortit de sa cachette.
- Explication et pas de protestation, compris ?
- J'ai trouvé ça par hasard dans le tiroir de Lana en cherchant des chaussettes.
Elle lui tendit le carnet et la poupée.
- C'est quoi ?
- D'après ce que j'ai compris une sorte de poupée vaudou, que Lana utilisait pour te "contrôler".
- Depuis quand Lana est-elle devenue un génie du mal, versé dans la magie noir ?
- Je sais pas, elle t'a peut-être trop fréquenté.
Il lui lança un regard noir.
- Je dirais depuis l'épisode Isabelle.
- Je peux savoir pourquoi tu ne t'es pas contenté de détruire la poupée plutôt que de te planquer et de nous espionner.
- J'avais trop envie de voir vos têtes quand le sortilège cesserait de faire son effet et j'ai pas été déçue, tu aurais du voir vos tronches.
Elle éclata à nouveau de rire, mais le regard assassin de Lex la calma rapidement, du moins extérieurement parce qu'interieurement c'était la grande poilade.
- Est-ce que tu te souviens de tout ?
- C'est atroce, ça fait des mois que j'ai l'impression d'être spectateur lorsque j'agissais envers Lana et bien évidemment je ne faisait que le contraire de ce que je voulais, un enfer ! Il va me falloir une thérapie.
- Oh pauvre chéri !
- Et j'en connais une très efficasse.
Son regard avait changé, il était devenu celui d'un chasseur qui venait de trouver sa proie, et bien que d'une certaine façon cette attitude de Casanova sans pitié lui ai manqué, Chloé n'aimait un peu pas beaucoup ça.
- Leeex ! Qu'est-ce que tu fais ?
- Je me soigne.
Et sans lui laisser le temps de dire ou faire quoi que ce soit, il l'embrassa. L'espace d'un quart de seconde Chloé voulu le repousser mais après tout pourquoi ne pas en profiter ? Elle répondit alors ardemment au baiser.
- Oh nom de dieu, c'que ça fait du bien.
- Euh ravie d'avoir pu t'aider.
- Mais je crois que je vais avoir besoin d'au moins deux à trois séances par semaine.
Chloé comprit où il voulait en venir.
- Moi je dirais plutôt quatre ou cinq, voir même six ou sept.
- Demain, je passe te prendre, huit heures chez toi, ça te convient ?
- Parfais, à demain.
- À demain.
Elle allait pour sortir :
- Juste une dernière chose.
Il l'embrassa une nouvelle fois.
- Voilà c'est bon, tu peut y aller.

FIN

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:25

LaLa
OH MY GOD! EXPTDR!

tout est parfait ds cette fic, te jure! fait du biiiiien!

et puis, je pense ke Anais en fait, elle a du écrire la chanson en regardant SV, c sur hein? pas de doute! lol

UNE AUTRE UNE AUTRE...voir m la suite? lol

pretender
ROTFLMAO
ZEN PEU PLUUUUUUUUU ! ct TROP bon, un vrai régal! j'adore ta théorie en plus lol et pi de tte façon cette chanson est FAITE pr SV lol

Citation :
Mais qu'est-ce qu'y avait bien pu transformer Lex en cette chose informe et rose ? Où était passé son charme, son cynisme, son sex-appeal, son petit côté roaaaahhrrrr

ouais, roaaaahhrrrr, exactement, c vrai qu'y nous mank ce coté là lol
en tt cas ça fé du bien d'exorciser comme ça lol

Pret

PS : euh... vous croyez ke le coup de la poupée ça marcherait avec KK pr la faire mourir ds d'horibles souffrances? lol

lilly007
excellent la chanson va trop bien avec la fic et pan lana prend ca dans les dans . tu recommence ce coup là quant tu veux

vaness
Waooooooooooooooou, c'est vraiment super
La fin est super j'adore trops Chloé qui étaient explosé de rire devant la tête de Lex.
C'est vraiment super, j'adooooooooooooore !
Surtout n'hésite pas à en écrire d'autre ! Pleaaaaaaaaaaaase ! ! !

lucifer_angel
géant !
quelle bonne explication dun comportement de lex!
en tout cas la thérapie qu'il a choisi est plus que recommandé pas les chlexeurs et chlexeuses.

Pouya
Génial!!!!
J'adore de A à Z
Défoule toi comme ça autant que tu veux!!!

winnie
Rha génial!!! lol j'adore cette chanson et dieu qu'elle colle bien au lexanal! c'est vraiment ça, lex est transformé en poireau de première classe alors qu'il devrait être le sexy-grrr-missant-ténébreux! lol alors franchement, si faut faire du lexanal, autant le faire avec style lol et pour ça t'as été une pro Alexiel!
N'hésite pas à nous en refaire! mais perso j'aurais été moins zentille avec lex pour le contrôle magique (même si le "PLAN DE CONQUÈTE DE LEX" me fait encore rire! ) pas d'excuse pour ce traitre! lol

sixpence
Je suis explosée de rire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Cette fic est marquée dans les annales des contes pour Chleuxeuses !!!!!!!!!!!!!!!!!!
RRRRRRRRRRRRRRRRRHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAA
…………………………………….tout fini bien, ils se marièrent (après la thérapie de Lexounet) et eurent beaucoup d’enfants !!!!!!!!!
J’adore les happy end !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Franchement tout y était, la zolie princesse blonde solutionneuse de problème, rompant le charme de l’impitoyable sorcière Isabelle et retrouvant son prince charmant, hhhhhhhhhhaaaa

Merveilleux !!!!!!

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:28

Bon puisque Lala l'a demandé si gentillement (que j'ai besoin de me détendre en écrivant des âneries) voilà une suite et y en aura encore une ou deux après.

Note : Dans cette partie, il s'agit de la rupture "officielle" de Lex et Lana et la chanson utilisé c'est "Je m'en vais" de Cali.

La "thérapie" de Lex durait depuis maintenant deux semaines. Quelques jours plus tôt Lex s'était expliqué avec Lana. Comme cette garce avait-elle pu le manipuler de la sorte ? C'était ce qu'il était sensé faire, lui, après tout c'était lui le méchant de l'histoire et pas cette limace rose. Peut-être que Chloé avait raison finalement, peut-être qu'il avait eut une mauvaise influence sur la gentille, sur la parfaite Lana. Rhaaa, voilà qu'il recommençait, déidément ce sortilège avait de très mauvais effets secondaires. Il devait mettre un terme à tout ça et la plaquer en bonne et due forme.

Je me frotte les mains
En pensant à tout ça
Tout ce que je vais prendre
C'est du plaisir, que du plaisir.

Je me frotte les mains
En passant près de toi
Et je souffle dans ton cou
Comme un vampire

J'adore vivre depuis ce matin
Au creux de cette nuit vaincue
J'ai vue j'ai su que c'était foutu

J'adore vivre depuis ce matin
Depuis que je sais qui je suis
Que je te quitte que c'est fini

Je m'en vais ...
Je m'en vais ...
Je m'en vais ...
Je m'en vais ...


- Lex, mon lapin, te voilà enfin ! Ça ne fait que trois jours que nous ne nous sommes pas vu mais j'ai l'impression que ça fais une éternité.
Blablabla, mais comment avait-il fait pour supporter ce babillage incessant ? Ha oui, il était manipulé, contrain et forcé...
- Écoute Lana, il faut qu'on discute.
- Je suis toute à toi mon poussin. C'est pour t'excuser pour l'autre jour, parce que c'était pas très gentil, hein, me faire tomber de la sorte du canapé, tu te rends compte que j'ai encore des bleus et sur une aussi jolie peau que la mienne, c'est vraiment du gâchi et puis franchement me mettre à la porte comme ça, c'était très impoli...
- SILENCE !!!!
Lana arborrait maintenant un air choqué, comment avait-il osé l'interrompre ? Il lui tendit la poupée cassée, ainsi que le carnet.

T'appelleras ça une mutinerie
Oui... j'ai précipité le capitaine par dessus bord
Et je mets le cap très loin très loin d'ici
Quand le bateau s'éloigne j'entends ses cris, encore

J'ai vue ton mouchoir blanc hissé
Derriere ton chagrin retranché
Je ne tirerai pas lachement sur les blessés

Je ne suis pas encore mort
On ne s'est pas entretués
Alors je selle ma monture
Je repars à l'aventure

Je m'en vais ...
Je m'en vais ...
Je m'en vais ...
Je m'en vais ...


- Tu m'expliques ?
- Je ne sais pas du tout ce que c'est, c'est pas à moi je te le jure.
- On les a trouvés dans tes affaires.
- Tu as fouillé dans mes affaires, comment as-tu osé ?
- Et toi comment as-tu osé me manipuler de la sorte ?
- C'est pas à moi je te jure. C'est peut-être à Chloé ?
- Pourquoi Chloé voudrait-elle que je tombe amoureux de toi ?
- Je sais pas, peut-être qu'elle ne veux que ton bonheur.
Elle avait l'air sérieuse, comment réussissait-elle à dire ou même à penser des trucs pareils avec autant d'aplomb.
- Mais bien sûr, c'est à Chloé, c'est d'ailleur pour ça qu'il est rose et que ton nom est écrit à l'intérieur ? Tu me prends pour un imbécile ? (L'auteur préfère ne pas répondre à cette question)
Lana n'osa pas répondre, même si elle trouvait sa réaction un peu éxagérée, de quoi se plaignait-t-il, tous les hommes ne rêvaient que d'une seule chose, elle.
- Alors maintenant je vais être très clair, toi et moi c'est fini, compris ? Et je ne veux plus jamais revoir ton visage.

On s'est trimballés
De droite et de gauche
Entre extase et chagrin
Je te dis au revoir de la main

Non n'insistons plus non
Ca ne sers a rien
Cette sale histoire nous a fait les poches
Je te dis au revoir c'était bien

Tu étais presque belle
J'étais pas loin d'être fidèle
Notre histoire devait être
Un conte de fées

Tu étais presque belle
J'étais pas loin d'être fidèle
Notre histoire a failli
Tu tibubes toute fripée
Mais je m'en vais

Je m'en vais ...
Je m'en vais ...
Je m'en vais ...
Je m'en vais ...


- Mais enfin Lex tu ne peux pas nous faire ça, tu ne peux pas ME faire ça.
- Oh que si !
Il l'agrippa un peu brutalement par le bras et la traîna dans les couloirs du manoir, jusqu'à la porte d'entrée, la sortie dehors et le ramena jusqu'à sa voiture. Tout le long Lana n'avait pas arrêté de vociférer, de hurler qu'il n'avait pas le droit de la traîter ainsi, qu'il devait s'estimer heureux qu'elle lui témoigne un peu d'intérêt, et blablabla, et blablabla. Lex faisait tout ce qu'il pouvait pour se retenir de lui mettre une droite en pleine figure, mais il était avant tout un gentleman, bon et puis aussi il savait que s'il la frappait le répit ne serait que de courte durée et qu'elle reviendrait le harceler deux fois plus. En fait cette fille était comme les mauvaises herbes, plus on les arrachait, plus elles repoussaient. Il lui arracha son sac des mains.
- Hé c'est à moi !
Il en vida la moitié du contenu par terre, avant de trouver ce qu'il cherchait, ses clé de voiture. Il l'ouvrit, enfourna Lana dedans, lui lança tout ce qu'il avait fait tomber, referma la voiture et lui souhaita bon vent.

Tu étais presque belle
J'étais pas loin d'être fidèle
Notre histoire devait être
Un conte de fées

Tu étais presque belle
J'étais pas loin d'être fidèle
Notre histoire a failli
Tu tibubes toute fripée
Mais je m'en vais


Puis il retourna à sa désormais activité préférée : Chloé.

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:29

lilly007
ca fait trop de bie de lire un truc pareil. surtout la dernière phrase.
quelle belle rupture truc et machin pourraient en prnedre de la graine.

lucifer_angel
j'adore !
si seulement ça pouvait se passer comme ça dans smallville peut être que je recommencerai à regarder.

c'est vraiment géniale quand tu te défoules comme ça sur lana.
maintenant je veux voir cette fameuse thérapie donc :
SUITE

vaness
Ahhhhhhhaahaaaaaaaaaaaaa, j'adore, c'est vraiment excellent !
Mais vite une suite, pleaaaaaaaaaaaaase ! ! ! !

sixpence
superbe "plaquage" !!!!!!!!!!!!!!!!!
tant mieux pour la sorcière vaudou niark!!!
veut de la thérapie !!!
il en a bien besoin le pauvre !!!
bravOoOooOo

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:33

Note : Et hop un petit coup de thérapie juste pour le plaisir (non moi pas du tout frustrée) encore deux pitits chapitres avant là fin (sans compter celui-là)


Pour le moment Lex et Chloé se trouvaient sur l'un des divans du bureau de Lex au manoir et thérapie oblige, ils se bécotaient et se pelotaient consciencieusement.
- Wow Lex ! On peut dire que tu n'as pas volé ta réputation.
- Tu m'en vois ravi. Bon, on la continue cette thérapie.
- Mais que d'impatience.
Il replongea sur ses lèvres mais elle l'en empêcha.
- Lex, je peux te poser une question ?
Il soupira, pourquoi est-ce que les femmes avaient-elles toujours autant besoin de parler ? Il voulait des bisous et des câlins et des papouilles et pleins d'autres trucs pas très catholiques, réservé au plus de 18 ans.
- Vas-y.
- Tu as couché avec Lana ?
Lex frissonna d'horreur devant l'atrocité de la question, puis se leva et se dirigea vers le bar.
- Oui. Et si tu pouvais cesser de me rappeler de tels souvenirs, je t'en serais gré.
Il avala un verre de whisky cul-sec, afin de surmonter la terrible épreuve qu'était se souvenir des moments passés avec Lana, seuls, en tête à tête. Cauchemardesque.
- Et c'était comment ?
- Chloé !
- Aller, dis-moi.
- Atroce, horrible, abominable, catastrophique, cauchemardesque, j'en passe et des meilleurs.
- À ce point là ?
- Oh oui !
- Raconte !
- Chloé !
- S'il te plaît.
Elle lui faisait une petite mine de chien battu pour l'attendrir. Elle voulait absolument savoir, comme ça elle aurait un sujet suplémentaire pour se foutre de Lana, le samedi soir avec Loïs, ça c'était du loisir.
- Disons que Lana est du genre passive, peu expressive, limite frigide et d'une pudibondrie poussée à l'extrême. J'ai couché avec elle, plusieurs fois (autre frisson d'horreur) et je ne l'ai jamais vu nue. Remarque c'est pas plus mal finalement.
- Non !
- Malheureusement si.
Elle se rapprocha de lui.
- Il va falloir qu'on soigne ça aussi.
Elle passa ses mains sous la chemise de Lex.
- Et à quoi tu penses ?
- Je n'sais pas je pourrais de couvrir de baisers et de caresses.
Puis elle ajouta d'un ton lourd de sous-entendu :
- Entièrement.
Lex déglutit avec difficulté.
- Entièrement ?
Elle glissa ses mains dans son pantalon et saisi ses fesses.
- Entièrement.
Lex voulu dire quelque chose mais elle l'en empêcha en enfournant sa langue dans sa bouche, tout en pétrissant littéralement son postérieur. Jusqu'à présent leur "thérapie" était restée relativement sage, baisers enflammés et caresses légères. Mais là leur baiser était ardant, sulfureux, érotique, sexuel. Lex n'avait jamais rien connu de tel et Chloé elle se demandait d'où elle sortait cette frénésie. Lorsque leurs lèvres se séparèrent, ils étaient à bout de souffle.
- Est-ce que Lana t'as déjà embrassé comme ça ?
- N-non.
Elle lui retira ensuite sa veste avant de lui arraché sa chemise, faisant sauter tous les boutons. Puis elle se recula et entreprit de se dévêtir avec des gestes dignes des meilleurs stripteaseuses. Ses mouvements étaient gracieux et élégants, tout en étant sulfureux. Alors qu'elle otait ses vêtements, elle faisait courir ses mains sur son propre corps, le couvrant de caresses langoureuses. Lex était hypnotisé, Chloé n'avait, sans nul doute, aucun besoin de poupée pour envoûter un homme. Lex bouillait littéralement sur place.
- Est-ce que Lana s'est déjà comporté ainsi ?
Il avait du mal à répondre tellement sa gorge était sèche. Il avala un autre whisky.
- Jamais.
Chloé s'assit sur le billard entièrement nue et d'un geste provoquant, elle invita Lex à la rejoindre. Celui-ci mit quelques secondes avant de réagir, envouté par Chloé et lorsqu'il se décida enfin à bouger, ses mouvements étaient presque maladroits. Cette constatation manqua de faire s'étouffer Chloé de rire. Il fallait absolument qu'elle l'aide à retrouver son attitude sûr de lui, sinon il courrait à sa perte, Lana avait vraiment fait du dégat. Une fois près d'elle, il l'embrassa. Elle intensifia rapidement le baiser afin de lui faire comprendre qu'elle ne comptait pas en rester là. Il lâcha ses lèvres afin de pouvoir respirer un peu. Chloé en profita pour faire courir sa main sur son torse lisse, sur son ventre et pour finir plus bas. Un autre baiser très court, celui-là, puis Chloé s'attaque à la boucle de la ceinture de Lex. Une fois le patalon oté, Chloé remarqua sans peine la bosse qui déformait son boxer et dont elle était la cause directe. Elle commença par l'effleurer doucement des doigts avant d'appliquer une caresse plus soutenue.
- Est-ce que Lana t'as déjà touché de la sorte ?
- Absolument pas.
Il la saisit par les avant-bras dans un geste presque violent.
- J'aimerai assez que tu arrêtes de parler d'elle.
- Oh et pourquoi ?
- C'est mauvais pour ma libido.
À ces mots il se jeta littéralement sur elle. Chloé avait réussi son coup, il avait enfin retrouvé toute sa fougue, toute son agressivité et de ce qu'elle pouvait en sentir, sa vigueur.
- C'est de toi dont j'ai envie et pas de Lana.
- Prouve-le.
Il l'embrassa à nouveau, puis ses lèvres descendirent dans son cou, sur sa gorge, sur ses seins. Il en fit religieusement le tour, avant de prendre l'un des mamelons dans sa bouche et afin qu'il ne soit pas jaloux, il prit l'autre entre ses doigts. Chloé archa le doux à cette douce torture afin d'acroître le contact. Ensuite il délaissa ses seins pour descendre plus bas, beaucoup plus bas.Par anticipation Chloé ecarta inconsciemment les jambes et elle ne put réprimer un cri lorsqu'elle sentit la langue de Lex effleurer son intimité.
- Lex !
Sa langue allait et venait entre ses lèvres, careessant régulièrement au passage son clitoris et quelques minutes de ce traitement, elle sentit l'orgasme prendre possession d'elle.
- Oh mon dieu !
Puis il fut à nouveau sur ses lèvres, son sexe frottant contre le sien bien que portant toujours son calçon.
- Lex ! Préservatif ! Dans mon jean !
Il se sépara alors d'elle, s'empara du pantalon puis une fois qu'il eut trouvé ce qu'il cherchait, se débarassa de son calçon et enfila le préservatif. Il revint vers Chloé et entra en elle d'un mouvement. Elle eut le souffle coupé, il était imposant et contrairement à ce que son attitude pouvait laisser penser, elle était peu habituée à ce genre de chose. Il s'en aperçu immédiatement.
- Ça va ?
- Oui... je... oui...
- Tu es sûr ? Je peux attendre si tu veux.
- Non, c'est bon, vas-y.
Il entama alors un délicat mouvement de va et vient et Chloé se sentit immédiatemment perdre pied.
- Seigneur, oui !!!
Elle arqua le dos, cherchant à accroître le contact. C'était si bon.
- Oh mon dieu, Chloé, tu es tellement...
Il accéléra le rythme. Chloé se sentait sombrer, aussi s'accrochait-elle à Lex comme on peut s'accrocher à une bouée de sauvetage. Lex accéléra encore le ryhtme et Chloé predit totalement le sens de la réalité.
- LEX !
Elle n'avait pu retenir son cri alors que l'orgasme s'emparait d'elle. Les sensations étaient tellement intenses que c'est à peine si elle sentit Lex se figer subitement, alors qu'il la rejoignait dans la félicité.
Un fois les sensations évaporées, Lex eut tout juste la force de porter Chloé jusqu'au canapé et de s'y effrondrer à ses côtés.
- Alors ?
- C'est défnitivement incomparable.
- En mieux j'espère.
- Sans l'ombre d'un doute.
- Je te trouve bien cruelle avec Lana.
- Qui ça ?
Chloé éclata de rire.
- Je crois que ma thérapie commence à porter ses fruits.
- Oui, mais la guérison est encore loin, je vais avoir besoin de beaucoup d'autres heures de thérapie.
- Et si on allait la continuer dans ta chambre cette thérapie ?
- Dès que mes jambes seront à nouveau en état de me porter.

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:37

Pouya
Alexiel et ses smut toujours...mmmhh..voilà quoi
Par contre on oubli pas le préservatif! Important! lol

Continue Alexiel....dis est ce que je peux avoir une thérapie de ce genre par Lex pour oublier les horreurs de la saison 5 de SV?

lilly007
yes yes yes moi aussi je veux aider lex dans sa thérapie lol !!!!
quel smut c'était encore une fois super .
suite

lucifer_angel
j'adore quand tu nous écrit des choses comme ça alexel!
que dire de plus sur le smut sinon génialissime !

continue, je veux une suite.

vaness
Ahhaaaaaaaaaaaaaaaaaa, génial, il n'y a rien d'autre à dire à part EXCELLENT !
MAis vite une suite, pleaaaaaaaaaaase ! ! ! !

sixpence
c'était chaud chaud chaud !!!!
vraiment super cette première séance !!!
Je la connaissait pas comme ça la Chloé lol
J'adore que ce soit Lex qui soit déboussolé par elle !!!

elina
absoluemetn délicieuse ta fic... vraimetn là je pense que nous sommes dan sune période e la série où nous avions besoin d'une fic comme ça, où Lex se rend compte lui aussi que les scé,ariste font vraiment n'importe koi de lui
Merci alexiel

evey
mdr la fic!à cause de toi j'ai acheté le cd d'anais pour triper encore plus!Personnellement,je ne trouve pas que lana soit bete à ce point:si elle en a marre de clark et qu'elle lui préfère lex c'est parce que le premier n'est pas honnete avec elle,elle n'est donc pas totalement neuneu.il lui arrive meme de ne pas porter de rose!(si,si!)mais je pense que le personnage est caricaturé exprès et je ne t'en veut pas,au contraire! c'est un joli pied de nez aux scénaristes! En effet,j'en veux surtout aux scénaristes qui privilégient beaucoup lana par rapport à chloé alors qu'elle n'a rien de plus qu'elle.Et puis c'est vrai qu'à force d'aller sur des forums chlex je commence à me payer la tete de la princesse prout-prout...pardon lana!

Pouya
Citation :
Personnellement,je ne trouve pas que lana soit bete à ce point

Vite une civière...mon dieu! on a une intoxication au Blana..... au secours.... tous dans les abris anti-barbie....

Citation :
elle n'est donc pas totalement neuneu

AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH!!! Vite une fic Chlex, vite, il faut la soigner!!!!! Faites passer dix litres de Chlex en intravéneuse!!!!!

Citation :
je commence à me payer la tete de la princesse prout-prout

Ok, tout le monde se calme...fausse alerte...

Par contre, Evey, je te recommande de passer sur le forum Shivers trois fois par jour... je ne voudrais pas une rechute...

..... oui, je sais, je suis grave et j'adore ça!

Plus sérieusement, je pense que lana est vraiment bébette..je t'explique, de un, à chaque fois que quelqu'un veut la tuer et tout et tout, elle est tellement conne qu'elle s'en rend même pas compte et qu'elle se jette ds la gueule du loup...conclusion... gentil clark ou depuis peu Lex vient la sauver.... d'ailleurs, Lex aussi n'est pas honnête (au dernières nouvelles c'est le méchant de l'histoire...même si je n'en suis plus très sur..lol)
C'est la seule de la série à ne pas avoir esssayer de comprendre pourquoi Clark est comme ça... elle est con, si ça la gène tant que ça, qu'elle fasse des recherches... non, madame attend la réponse du ciel!..Lol
Et puis, aussi parce que ds le dernier "épisode de la saison5 (une merde, mais le seul que j'ai regardé de cette saison) comme une conne elle est en train de se bécotter sur les toits de métropolis avec lex(possédé, d'ailleurs, elle le remarque même pas..ça c'est de lamour, ça fait peur) et elle est tte contente..mais elle est complètement j'tée cette fille, c'est l'apocalypse et elle, elle est heureuse... ^^
et enfin, parce qu'une fille dans son genre, n'existe pas... une fille parfaite c'est impossible, malgré ce que veulent nous faire croire Truc et Machin...

( vous avez notez le nombre de gros mots de cette review...c'est grave...)

Alors Evey...je t'en supllie... reste fidèle au Chlex..jusqu'au bout.............. Si je ne t'ai pas fais pas peur, ce qui n'est pas sur . MDR

SevvieYummy
bien dit pouya

c t tres hot une suite vite

evey
o.k,tu m'as définitivement convaincue de sa débilité profonde!en fait j'étais indulgente avec elle parce que je suis brune,je porte parfois du rose(je l'avoue je sais c'est la honte)) et ma mère trouve que je lui ressemble un peu physiquement mais pas de quoi s'affoler elle est myope!Et puis j'ai toujours étée tellement marquée par la niaiserie de Clark que j'avais jamais vrament fait attention à celle de Lana,pour une bonne raison:je m'en foutais,car les deux personnages qui m'ont toujours interessés je n'ai pas besoin de les nommer!De plus,mon prof d'histoire de seconde constatait que les absents n'étaient pas là donc j'ètais blasée!Bref,de toute façon,quoique j'aie pu penser de La-gnan-gnang, j'ai toujours été chlexeuse dès les tous premiers épisodes,avant meme que Lex et Chloé se rencontrent,et ce n'est pas près de changer!

Pouya
Ouuuff, tu me soulage...^^

Vive le Chlex!

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:41

Note : Bon suite et fin, oui je sais j'y ai mis le temps, mais j'ai été un peu occupé. Je suis aussi sur mes autres fics des suites devraient arriver progressivement.
Contente de t'avoir intoxiqué avec Anaïs Evey, perso j'adore cette nana, elle est complètement gelé.


Après plusieurs heures de "thérapie", Lex et Chloé finir par s'endormir, épuisés. Le matin était déjà bien avancé lorsque Chloé se réveilla le lendemain. Elle se sentait bien, englobée dans une douce chaleur, seulement quand elle ouvrit les yeux, elle prit peur, où pouvait-elle bien se trouver ? Elle ne connaissait aucunement ces murs, ces draps. C'est alors qu'elle sentit deux bras l'enlacer, c'est là qu'elle comprit, Lex ! Elle se retourna pour lui faire face.
- Bonjour vous !
- Bonjour toi !
Lorsqu'elle croisa son regard tendre, elle ne put s'empêcher de sourire.
- Bien dormi ?
- Merveilleusement bien. Et toi ?
- Très bien.
- Tu es réveillé depuis longtemps ?
- Un certain temps. Je te regardais dormir.
Tendrement, Lex déposa un léger baiser les lèvres de Chloé. Elle passa immédiatement les bras autour de son cou pour approfondir le baiser. Sa façon d’agir était complètement différente de celle de la veille. La veille, il s’était montré passionné, animal, alors que là, il n’était que douceur et tendresse.
Et c’est avec cette douceur et cette tendresse, que Lex lui fit l’amour ce matin là. Et cela perturba beaucoup Chloé.

Lorsqu’elle quitta Lex en début d’après-midi, elle se précipita au Talon.
- Loïs ! Faut que je te parle, maintenant.
Elle prit sa cousine par le bras et sans plus de cérémonie la tira jusqu’à une table.
- Bonjour Chloé ! Comment vas-tu ? Bien et toi ça va ?
- Oui, oui, bonjour. C’est urgent faut que je te parle.
Loïs poussa un soupire.
- Vas-y, je t’écoute.
- J’ai un problème avec Lex.
- Comme c’est original et de quel ordre ?
- Sexuel.
Loïs manqua de s’étouffer avec sa salive.
- Quoi ? Dis-moi que tu n’as pas dit les mots Lex, problème et sexuel, dans le même contexte !
- Euh si.
- Il a abusé de toi ?
- Non, ce serait plutôt l’inverse.
- QUOI !
-Moins fort.
- Attend, explique-moi, comment on peut abuser sexuellement d’un homme comme Lex Luthor ? Et puis il n’était pas avec Lana ?
- Si mais c’est terminé, à cause de moi, en fait.
- Tu as fait rompre Lex et Lana et tu es toujours vivante ? Mais comment t’as fait ?
- J’ai rompu le sortilège que Lana utilisait pour contrôler Lex.
- Mais bien sûr, Sabrina !
- Elle se servait de la magie d’Isabelle. Tu te souviens d’Isabelle, celle qui nous a transformées en pétasses gothiques.
- Oui, je me rappelle. Alors elle avait ensorcelé Lex, je me disais bien, qu’il n’était pas logique qu’un mec comme lui puisse suivre cette chose à la trace.
- Bref, je l’ai libéré, il s’est montré très reconnaissant et j’ai un peu abusé de la situation.
- Donc tu as couché avec Lex.
- Oui.
- Et ça c’est passé quand ?
- Hier après-midi, hier soir, cette nuit et ce matin.
- Mais, mais vous l’avez fait combien de fois ?
- Euh sept ou huit fois.
Nouvel étouffement.
- Et où est le problème.
- Ben autant hier et cette nuit, c’était chaud, peut être la meilleure partie de jambes en l’air, que je n’aurais jamais de toute ma vie, autant ce matin c’était doux et tendre, plein de bisous et de câlins.
- Et où est le problème.
- Ça ne colle pas vraiment avec le personnage.
- Il peut être juste amoureux.
- NOOONNNN !!!!!
C’est alors qu’une Lana complètement hystérique sortit de nulle part et se jeta sur Chloé.
- T’as pas le droit, tu m’entends, il est à moi, à moi. Tu ne le mérites, tu… tu n’es qu’une pauvre fille, tu ne mérites qu’un Clark et encore. Lex est un homme de goût, il lui faut une femme comme moi, pleine de grâce, de beauté, parfaite en somme. Mais non, Môsieur avait une préférence pour une pseudo-journaliste blonde, avec qui il pouvait sous-disant "discuter", comme si ça servait à quelque chose de discuter.
- Je te demande pardon ?
- Pourquoi crois-tu que j’ai fais tout ça ? Lex avait des vues sur toi, va comprendre ce qu’il pouvait bien te trouver.
- Des choses toute simples, elle possède quelque chose que tu n’as pas Lana, une cervelle, et en plus elle sait s’en servir. Ajoutons à cela qu’elle est plutôt jolie et pleine de charme, ce qui ne gâche rien.
- Le-Lex ?
Folle de rage, Lana abandonna le combat, pour utiliser le seul moyen de défense qu’elle connaissait, les pleurnicheries.
- Je vous déteste tous, comment pouvait vous être aussi méchant, alors que mes parents sont morts.
En un clin d’œil, le Talon fut déserté, laissant Miss Grandes eaux 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, seule sur le sol, à pleurer toutes les larmes de son corps. Avec un peu de chance, elle mourrait de déshydratation.

Lex entraina Chloé à sa suite.
- Lex ? C’est vrai ce qu’elle a dit ? Que tu m’aimais bien avant ?
- C’est possible.
- Leeexxx !!!!
- Oui, bon d’accord, j’avais un petit faible pour toi, t’es contente ?
- Et tu l’as toujours ?
- C’est possible.
- Leeexxx !!!!
- Ouieuh. Rhoo ça suffit maintenant.
- Lex !
- Quoi, encore ?
- Et si je te disais que c’est réciproque.
- Je dirais que c’est une bonne chose.
- Alors, c’est officiel ?
- De quoi ?
Elle leva les yeux au ciel.
- Et bien, toi et moi, ce n’est plus juste plaisanterie sur une fausse thérapie.
- Ça n’a jamais été une plaisanterie.
- Je te demande pardon ?
- Une bonne excuse pour passer du temps avec toi, oui, une plaisanterie, jamais.
- T’es sérieux ?
- J’ai l’air de plaisanter ?
Elle se jeta sur lui pour l’embrasser.
- Bon on rentre.
- Je te suis.
- De toute façon tu n’as pas le choix, désormais tu es enchainé pour le restant de tes jours.
- Promis ?
- Promis.

FIN

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Ven 24 Déc 2010 - 18:43

winnie
J'réagis que maintenant en constatant le superbe smut-thérapie posté ya longtemps! lol dslée! ça fait du bien même pour nous j'dirais, genre c aussi une thérapie pour chlexers en rade lol alors MERCI! chloé est plutôt bien entreprenante lol c sûr qu'on la comprend, vu le 'sujet d'étude blanalisé' il faut faire de sacrés efforts! lol et ton dernier chapitre m'a trop fait rire!
'Tu te souviens d’Isabelle, celle qui nous a transformées en pétasses gothiques.' g éclaté de rire toute seule, c bien résumer l'épisode merdique qu'ils nous ont pondu! lol je ne te cite pas tous les passages avec blana, sinon je te remettrais toute ta fic lol, mais ct trop bon là aussi j'imaginais bien blana pleurer toute seule dans le talon lol
suiteeeeeeeeeeee!!

pretender
rha honte à moi, j'avais jamais vu ke t'avais fait des suites! ct GRAND ! lol

Citation :
- Mais, mais vous l’avez fait combien de fois ?
- Euh sept ou huit fois.
Nouvel étouffement.
- Et où est le problème.
- Ben autant hier et cette nuit, c’était chaud, peut être la meilleure partie de jambes en l’air, que je n’aurais jamais de toute ma vie, autant ce matin c’était doux et tendre, plein de bisous et de câlins.
- Et où est le problème.

ouais là bizarrement, j'me rangerais du côté de Loïs, bonne question! lol

j'aime trop aussi le "avec un peu de chance elle mourrait de désydratation" LOL

super suites et super fin!

Pret

evey
J'adore cette fin et vlan dans les dents de malabar et gousse d'ail!ah oui c'est vrai ils n'ont pas de dents...

lilly007
oh c'est mechant de laisser lana pleurer au talon !!!!
non c'est pas vrai bien fait pour elle !!!!!

c'est tout mimi la dernière convers entre lex et chloé .
c cool qu'ils restent ensemble ! bravo pour cette fic

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Jeu 12 Avr 2012 - 20:08

J'ai adoré. J'ai bien aime la fin du 1er chapitre

Ta fic est géniale.

Un grand bravo.

Pitits coeurs
Revenir en haut Aller en bas
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   Jeu 12 Avr 2012 - 22:25

Merci beaucoup, je me souviens m'être beaucoup amusée à l'écrire !

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Smallville] [M] Mon cœur, mon amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Smallville] [M] Mon cœur, mon amour
» [Smallville] [M] Le retour de Chloé
» Des déclarations pas comme les autres... (Smallville)
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» De l'amour à la haine,pourquoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: