Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Smallville] [T] Le Dîner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2325
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 36

MessageSujet: [Smallville] [T] Le Dîner    Ven 24 Déc 2010 - 18:08

Le Dîner

Type de récit : Bluette
Fandom : Smallville
Spoilers : aucun
Pairing : ChLex
Rating : PG-13
Disclamer : Les personnages de Smallville ne m'appartiennent pas mais sont la propriété de la WB. Et La chanson est l'œuvre de Bénabar.
Notes : Song-fic sur "le Dîner" de Bénabar, dédicacé à LaLa.


Vraiment Lex adorait sa femme, pour elle, il aurait gravi des montagnes, tué des dragons et que sais-je encore, c'était un peu pour ça qu'il avait épousée, hein quand même. Même si c'est vrai le mariage était un domaine où il lui était arrivé de faire des erreurs, de très grosses erreurs, mais cette fois-ci il avait été sûr de son coup. Avec un aussi mauvais caractère et autant de répartie Chloé ne pouvait être faite que pour lui. Tout en elle était parfait, ses cheveux, ses formes, sa rigueur, la façon qu'elle avait de plisser le nez en riant, ses yeux, sa volonté de toujours vouloir le dernier mot, ses mains, sa mauvaise foi, sa peau de porcelaine, ses pieds, tout, à l'exception d'une chose, ses amis. Deux en particuliers, Barbie et Ken, Rose et Bleu, la réincarnation smallvillienne de Charles et Caroline Ingalls, j'ai nommé Clark et Lana Kent. Parce que déjà séparément il était difficile de les supporter, mais depuis qu'ils s'étaient mariés (et reproduits, cauchemar suprême), c’était devenu un enfer. Surtout qu'environ une fois par mois Chloé avait la bonne idée d'accepter une invitation à dîner chez les Kent.

Et ce soir ils étaient une fois de plus invités à dîner dans le monde merveilleux des Kent, où le ciel était toujours bleu et où les oiseaux chantaient en permanence, à moins que ce ne soit le hurlement strident de leur abominable progéniture. Et comme à chaque fois Lex cherchait une excuse valable pour ne pas y aller. Mais Chloé se montrait intraitable. En plus elle s'arrangeait toujours pour que ça tombe un soir où il était libre, elle complotait même avec sa secrétaire pour s'assurer qu'il le resterait, libre. La garce ! Dieu qu'il pouvait aimer cette femme.

J'veux pas y'aller à ce dîner, j'ai pas l'moral, j'suis fatigué, ils nous en voudront pas, allez on n'y va pas. En plus faut que je fasse un régime ma chemise me boudine, j'ai l'air d'une chipolata, je peux pas sortir comme ça. Ça n'a rien à voir je les aime bien tes amis, mais je veux pas les voir parce que j'ai pas envie.

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas, toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.


Ce n'est pas que Chloé vouait une adoration sans bornes aux Kent, elle les aimait bien, mais sans plus, non ce que Chloé aimait dans ces dîners, ce n'était pas le dîner en lui même mais ce qui précédait. Lex rivalisait d'imagination et de mauvaise foi pour trouver des excuses toutes plus absurdes les unes que les autres pour ne pas y aller. Et elle adorait ça, c'était un vrai spectacle et Lex était très doué à ce jeu là, même si au final, c'était elle la meilleure, faut pas déconner quand même. Il lui avait tout fait les yeux de bambi, les caprices de gosses de riches, la gueule, jouer les malades, tout.

Cette fois encore, le spectacle était d'une grande qualité, il faisait pitié, le pauvre, elle aurait presque pu se laisser convaincre. Mais il était bien évidemment que c'était hors de question, sinon elle perdrait toute crédibilité et fini les petits spectacles privés. Elle ne pouvait décemment pas lui laisser d'ouverture, sinon il profiterait de la faille, pour reprendre le pouvoir et imposer sa volonté de ne pas aller chez les Kent. Et elle refusait de dire adieu à ses petits spectacles mensuels, ce n'est pas tout le monde qui pouvait déclaré avoir un comique personnel, milliardaire de surcroît.

J'suis pas d'humeur tout me déprime et il se trouve que par hasard, y'a un super bon film à la télé ce soir. Un chef-d'oeuvre du 7ème art que je voudrais revoir, un drame très engagé sur la police de Saint-Tropez. C'est une satire sociale dont le personnage central est joué par de Funès, en plus y'a des extraterrestres.

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas, toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.


C'était vraiment pas juste. Pourquoi il n'avait pas épousé une fille douce et compréhensive, au lieu de cette garce manipulatrice ? Peut-être parce qu'il détestait les serpillières mollasses dans le genre de Lana et qu'il préférait les femmes à poigne. Et puis il fallait bien avouer qu'il aimait souffrir sinon pourquoi avoir épousé deux psychopathes avant d'épouser une femme, qui refusait catégoriquement de faire ce qu'il lui demandait, ce qui n'arrivait pas si souvent, qui critiquait ses performances sexuelles, pour la forme, parce qu'elle aimait ça au moins autant que lui et qui le forçait à dîner avec la famille Kent au grand complet un fois par mois ? Oui parce qu'en plus une fois sur deux environ, ils étaient rejoint par Papa et Maman Kent, qui ne le toléraient que parce que Chloé avait eu la très mauvaise idée de l'épouser lui. Mais qu'est-ce qu'il avait fait au ciel pour mériter un tel châtiment.

Il devait bien avouer qu'il était impressionné par la volonté de Chloé, d'ordinaire il lui suffisait de froncer légèrement les sourcils et la personne en face de lui cédait automatiquement, prêt à faire ses quatre volontés, mais Chloé ne pliait pas. Il existait une seule personne sur cette terre, qui arrivait à lui tenir tête et c'était sa femme. Si c'était pas de la malchance ça ! Quoique.

J'ai des frissons je me sens faible, je crois que je suis souffrant, ce serait pas raisonnable de sortir maintenant. Je préfère pas prendre de risque, c'est peut-être contagieux, il vaut mieux que je reste ça m'ennuie mais c'est mieux. Tu me traites d'égoïste, comment oses-tu dire ça ? Moi qui suis malheureux et triste et j'ai même pas de home-cinéma.

On s'en fout, on n'y va pas, on n'a qu'à se cacher sous les draps, on commandera des pizzas, toi la télé et moi, on appelle, on s'excuse, on improvise, on trouve quelque chose, on n'a qu'à dire à tes amis qu'on les aime pas et puis tant pis.


Bon Chloé devait avouer que l'alternative que Lex proposait à cette soirée était plutôt tentante. Une pizza, la télé, un lit et lui, en fait surtout lui et le lit ou plutôt lui attaché au lit. Parce que s'il y avait un domaine dans lequel Lex excellait bien au delà de la petite comédie qu'il lui jouait tous les soirs, c'était bien le sexe. Rien que d'imaginer ce qu'elle pourrait lui faire s'il était attaché au lit et elle était toute excitée. C'était malin, elle ne pouvait pas aller à ce fichu dîner dans cet état là. Quoique il lui suffirait de voir le sourire béat de Lana et le regard vide de Clark pour être immédiatement refroidit. Oh et puis quelle idée il avait de se balader à moitié nu avec son petit air de chien battu ? Où est-ce qu'elle avait rangé les menottes déjà ? Non, non, non, elle devait rester concentrée sur le dîner. Il avait vraiment de jolis fesses, penché comme ça en avant. Dans le deuxième tiroir de la commode. Non, il ne fallait pas penser aux menottes, mais au dîner, avec la charmante Lana et le gentil Clark. Oh et puis merde, elle trouverait un autre truc pour le faire tourner en bourrique.

Et avant même d'avoir compris ce qui lui arrivait Lex se retrouva enchaîné aux montants de son lit.

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2325
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 36

MessageSujet: Re: [Smallville] [T] Le Dîner    Ven 24 Déc 2010 - 18:09

LaLa
PREUMS PREUMS!

c un délice! Lex et Chloé réflichissent comme moi, je trouve ça inquiétant lol

ya des passages ki sont déjà cultes lol et j'approuve leur méthode perso pr éviter ce diner lol

BENABAR POWAA! lol

m4ry44
très sympas!!!!!

un jeu interessant je dois dire !! LOL !!!

kfn
hey !!

morte de rire !!

trop sympa la façon dont tu gères ce diner !!
tu m'étonnes qu'elle craque !!

alexiel powaaaaaaaaaaaa !!!

lilly007
excellent c'est super drole, j'adore

sixpence
PTDR !!!! ha que c’était bon !
Houla limite sur la fin je me dis mais, Chloééééééé allôôôôôôô, ya pas à hésiter là ! s’est soit Sexy Lexy avec supplément nutella selon l’envie ou Kents’ family au pays des éléphants roses.
La chanson colle très bien en plus de ça ! Et dans la fic tu gardes toujours un peu la même forme dans chaque paragraphe ça fait un zoli effet.

Wink

Connie
hum voyons : un diner avec Clark eet Lana kent ou une soirée video, pizza et LIT avec Lex Luthor, Ca me semble hyper dur à choisir!!!!!

J'adore ton ecriture, la façon dont tu amenes ça, en fait c'est super parce que ça le couple Chloé/Lex, ne parait pas parfait! Et ça rend la fix super!!! Bravoo

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
 
[Smallville] [T] Le Dîner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Smallville
» Smallville
» Smallville
» Smallville
» SMALLVILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: