Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Course folle (Challenge 30 Baisers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aranya
Pigiste
avatar

Messages : 699
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Jeu 26 Aoû 2010 - 20:41

Titre: Course folle
Rating: Tout public
Particularité: Réponse au challenge 30 baisers et correspondant au numéro 9 du même nom.
Disclamer: la série smallville ne m'appartient pas et je ne touche pas de sousous pour ça.

Note de l'auteur: La fin ne me plait pas vraiment... mais elle trainait, elle trainait et je n'arrivais toujours pas à en trouver une qui me plaise vraiment.

En espérant que vous apprécierez ! Have fun !

Course Folle


Dans un bruit mat, le stylo plume tomba à terre coupé en deux. D'un côté le bouchon argenté, de l'autre la plume brillante. De la pointe aiguisée, une goutte s'échappa, bientôt suivie par une deuxième. L'encre s'éparpillait comme une tache de sang se répandant sur le sol. La trace de plus en plus sombre sur le tapis beige s'étirait, couvrant de plus en plus largement l'étoffe soyeuse. Elle s'insinuait partout, formant une forme indéfinie, tendit que personne ne s'y intéressait déjà plus.

Une porte au loin claqua et sur la table, le journal ouvert frémit et dans un lent mouvement alla rejoindre le sol, cachant du même coup la marque noire indélébile.

La pendule posée sur la commode indiquait 12h02 et les gros titres, « Lex Luthor, le fils illégitime. Un bâtard de plus pour la LuthorCorp ».

*-*-*
A côté de la fontaine, la babysitteuse se leva d'un bond, voyant son petit protégé se pencher un peu trop pour s'emparer d'une des pièces brillantes. Elle le souleva de terre, le regardant dans les yeux, et lui expliqua rapidement, que c'était dangereux et que chaque pièce au fond de l'eau protégeait un vœu. Le bambin frappa des mains, et lorsqu'il fut à terre s'approcha du sac à main accroché à la poignée de sa poussette. Un sourire s'étira sur les lèvres de celle qui, sans le vouloir venait de lui donner envie de faire un souhait lui aussi. Très vite, le porte-monnaie fut ouvert et la main potelée du gamin se referma sur une pièce.
La babysitteuse le laissa faire et s'écarta un peu. Peut-être un peu trop car dans son mouvement, elle ne vit pas la jeune femme lui arriver dessus. L'action se déroula rapidement, elle perdit l'équilibre et son poignet vint percuter l'une des barres du landau avant qu'elle ne tombe à terre, les quatre fers en l'air.

- Hey !
C'était peine perdue, celle qui l'avait poussé était déjà loin, courant comme si sa vie en dépendait. Elle n'avait même pas eu le temps de voir son visage... Rien qu'un tourbillon blond. Tout en se relevant, la lycéenne frotta son pantalon et soupira en constatant les dégâts au niveau de son poignet. Une large fissure barrait le verre de sa montre. Les aiguilles s'étaient arrêtées sur 12h11.

*-*-*
Devant le talon, Lana attendait patiemment que Clark arrive enfin. Il lui avait promis de venir la voir aujourd'hui. Ne le voyant toujours pas arriver malgré l'heure tardive, elle se résigna à retourner à l'intérieur servir les clients. A 12h16, c'était l'heure de pointe au café le plus célèbre de Smallville.
A peine était-elle entrée que celui qu'elle attendait garait sa voiture sur le trottoir. Le jeune fermier s'extirpa du véhicule tout sourire. Aujourd'hui était le plus beau jour de sa vie, Lana avait accepté de sortir avec lui. Il allait enfin voir ses rêves se réaliser. Sur le siège passager, un bouquet de fleurs répandait des senteurs de saison dans tout l'habitacle. En le prenant dans sa main, il espéra qu'elle les apprécierait.

- Clark !
Un murmure dans sa tête lui chatouilla l'esprit.
- Chloé ?

Le jeune fermier tourna la tête, espérant voir celle qui l'avait ainsi interpelé. Il ne la distingua d'abord pas. La rue était déserte mis à part un couple de quinquagénaires claudiquant sur le trottoir opposé. Puis au loin, il aperçut une silhouette. Et il la vit enfin, cheveux au vent, courir dans sa direction.

Elle s'arrêta en face de lui, eut à peine le temps de reprendre son souffle qu'elle articulait déjà d'une voix essoufflée :
- Je t'en supplie Clark commença-t-elle pliée en deux incapable de reprendre pleinement son souffle. Laisse-moi tes clefs de voiture. C'est une question de vie ou de mort. Prête la moi, j'en ai vraiment besoin.

Elle avait tellement appuyée sur le mot « vraiment » et paraissait tellement pressée que le jeune fermier lui tendit le trousseau sans rien demander. Il connaissait Chloé, si elle avait besoin de sa voiture, c'était pour quelque chose d'important.

La petite blonde s'en empara d'un geste et déjà montait à bord de l'engin avant de démarrer.
- Je t'expliquerait tout ! hurla-elle pour couvrir le bruit du moteur. Je te le promet !

*-*-*

Elle savait qu'il n'y avait que 30 kms entre le Talon et le manoir Luthor, elle avait fait tellement de fois ce chemin. A vitesse habituelle, elle l'aurait atteint en une dizaine de minutes. Presque rien si elle n'avait pas senti l'urgence de la situation.

Lex. Lex souffrait. Elle le savait, il souffrait vraiment.

Comment aurait-il pu en être autrement ? Il venait de perdre la seule part d'humanité qu'il croyait en lui.
Sa mère. Liliane. Celle qu'il chérissait le plus au monde s'avérait n'être rien qu'une poupée de chiffon. Son sang ne coulait pas dans ses veines. Il n'était donc que damnation, fils d'un père monstrueux, enfant d'un union de fous. Sa mère ne serait en réalité qu'une femme de ménage cupide qui s'était tuée après avoir essayée de le tuer lui. Sa naissance était le fruit d'une monstruosité sans nom.

Lex le visage dans les mains ne cessait de se sentir le pire des hommes. Son père venait de lui assener le dernier coup de grâce. Il ne pouvait pas vivre ainsi. Fruit du mal, voilà ce qu'il était. Il n'avait plus rien de bon en lui. Tout son sang n'était que cruauté, haine, mensonge.

Le jeune milliardaire releva la tête, le visage blême. Il savait ce qui lui restait à faire. Il était 12h22 à l'horloge et dans le premier tiroir de son bureau reposait la solution à ses problèmes. Un calibre 45.

Il se leva, se servit un dernier whisky, fit tinter les glaçons dans son verre puis caressa du bout des doigts l'arme avant de les refermer sur elle.

Sur sa tempe, le canon était froid. Il ne regretterait pas son geste, rien ne lui laisserait de regrets, personne à qui il allait manquer. De son côté, seule cette petite bonne femme blonde allait lui faire défaut lorsqu'il serait mort. Elle l'avait sorti du trou de la démence, lui trouvant malgré lui un côté humain qu'elle lui avait juré voir en lui. Le sang de Liliane Luthor coulait en lui, ce sang bienfaiteur traversait son corps ne cessait-elle de lui répéter encore et encore. Il avait fini par y croire aussi, avait même mis fin à toutes les expériences avec la kryptonite et avait réussi à faire enfermer son père derrière les barreaux. Il avait agi ainsi pour prouver à tous qu'il pouvait être bon et peut-être aussi pour lui plaire à cette gamine - qui, depuis le temps, n'en était plus vraiment une -.

Malgré toutes ces bonnes actions, sa destiné avait eu raison de lui. La vengeance d'un père qui vous plante un couteau dans le dos venait de l'envoyer bouler au fond d'un fossé.
Aujourd'hui, il était enterré vivant sous les peltées assassines de la destiné. Il lui fallait un exutoire, une sortie de secours et seule la mort lui apporterait le réconfort nécessaire. La mort qui se trouvait si propre au bout de son canon.


*-*-*
Elle appuya sur l'accélérateur faisant fit des limitations de vitesse sur la petite route de campagne. La peur la rongeait de l'intérieur. La jeune journaliste était incapable de ralentir l'allure, frustrée de ne pas être encore plus rapide. Elle ne ralentit même pas en entrant dans le parc du manoir et les pneus crissèrent sur les gravillons lorsqu'elle stoppa net la camionnette devant la lourde porte de bois.
La radio hurlait : « Il est 12h24 et vous écoutez... » quand la portière claqua.

*-*-*
D'un geste habile, Lex retira le cran de sécurité et arma le révolver avant de lever les yeux une dernière fois sur le soleil filtrant à travers les rideaux. Puis, serein, il ferma les yeux.

*-*-*

- Lex !
Le susnommé lâcha son arme en entendant Ses pas dans son dos. Il ne pouvait décemment se tirer une balle en Sa présence. Le revolver rebondit sur le tapis persan et s'immobilisa sous un fauteuil. Quiconque entrant dans la pièce ni aurait vu que du feu et n'aurait jamais pu croire qu'un drame aurait pu se produire une seconde plus tôt. Mais Elle l'avait vu. Elle savait.

Un torchon de journal avait dû être plus rapide que lui. Son père même avait dû informer la presse avant de lui communiquer ces informations cruciales pour ne lui laisser aucun répit.

Que pouvait-il faire maintenant ?
Il n'en savait rien et restait immobile, incapable du moindre geste, les yeux dans le vague.

*-*-*
Son cœur avait failli exploser quand elle avait vu cette arme pointée sur le milliardaire. A présent, il battait la chamade dans sa poitrine. Chloé n'osait imaginer ne serait-ce qu'un seul instant ce qui aurait pu arriver si elle était entré une minute plus tard.

Fébrile, elle lâcha son sac qui atterri sur le sol dans un bruit sourd. Un ange passa puis elle s'approcha. De petits pas en petits pas, Chloé se glissa dans le dos du milliardaire et leva la main gauche vers son échine. Elle s'immobilisa à quelques centimètres de son épaule et hésita. Se décidant enfin, elle changea légèrement de position et se rapprocha un peu plus avant de glissa ses doigts dans la main du jeune Luthor.

- Lex murmura-t-elle
Aucune réponse.
Elle insista, refusant d'abandonner.

- Lex. Tout ça n'est que mensonge.
Elle le sentit se raidir contre elle.
- Un mensonge qu'il veut te faire avaler pour t'ébranler.

Elle laissa un temps d'arrêt avant de reprendre :
- Tu es humain, Lex et Liliane est ta mère, ta vraie mère.
Chloé se tût en l'entendant gémir au nom de la femme décédée et enfin il ouvrit la bouche. Elle avait pensé qu'il s'énerverait mais c'était d'une voix mal assuré qu'il demanda comment elle pouvait le savoir.

Elle s'apprêtait à lui répondre lorsqu'elle sentit le besoin de lui parler les yeux dans les yeux. Alors, tout doucement, elle tira sur sa main et le força petit à petit à lui faire face.

- Lex.
Sa main libre vint se poser sur son épaule et se glissa dans sa nuque.
- Lorsque tu m'as demandé s'il y avait une part d'humanité en toi, je t'ai répondu sans hésiter que le sang de Liliane était cette humanité.
Elle le vit ouvrir la bouche pour répliquer mais l'obligea à la laisser continuer en lui barrant les lèvres de son index.

- J'ai vérifié. A l'époque, j'ai vérifié mes sources. Je voulais être sûre et certaine de te dire la vérité et rien que la vérité. Et tu sais pourquoi ?
Il hocha la tête en signe de négation.

Elle inspira, expira puis laissa sortir la bombe qu'elle détenait depuis longtemps cachée au plus profond d'elle-même.
- Je t'aime Alexander Joseph Luthor et pour rien au monde je ne pourrais te mentir. Je t'aime et...
Sa voix se brisa.
- Et jamais je n'aurais pu vivre un seul instant sans toi.
Ses yeux s'embrumèrent et une larme sillonna ses joues sans qu'elle ne fasse le moindre geste pour la retenir.

L'horloge soudain se mit à sonner 12h30 laissant un temps aux esprits de réaliser ce qu'il venait tout juste de se passer. Gong bientôt suivi par un silence qui ne s'éternisa pas car déjà Lex enserrait la petite blonde de ses bras dans un bruissement de tissus.

Au ralenti, il desserra son emprise et détailla la jeune femme qu'il avait devant les yeux. Ce n'était plus la Chloé Sullivan d'autrefois cette gamine aux cheveux courts était belle et bien devenue une jeune femme. La jeune journaliste entendait son cœur battre comme jamais il n'avait battu et elle baissa les paupières pour reprendre ses esprits, la tête toujours tournée vers celui à qui elle venait de dévoiler son amour. Les doigts s'entremêlèrent, les lèvres se rapprochèrent, s'effleurèrent comme les pétales d'une rose qui éclot et ils scellèrent ainsi....un nouveau départ.

*-*-*-*

Lionel Luthor est toujours enfermé dans la prison de haute sécurité où il croupit depuis que son fils l'a fait emprisonné. Sa tentative de faire chuter l'empire de celui-ci n'a pas eu l'effet escompté. Lex ne s'est pas soudain transformé en monstre sans cœur et pour tout dire, on peut même ajouter que son cœur justement est occupé par une blondinette qui répond au doux prénom de Chloé.


*The End*

A vous les studios ! Very Happy





Dernière édition par Aranya le Lun 10 Jan 2011 - 20:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chlo
Reporter
avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans la cuisine!

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Jeu 26 Aoû 2010 - 21:00

Aranya, tu me plait ma poule! Je suis absolument ravie! C'est palpitant! Juste palpitant. On court, on entend presque le tic tac de l'horloge. Et puis, la fin pour moi elle est parfaite. Juste simple et pourtant tout "explose" tout ce qui aurait pu se produire et ce qu'il va arriver donne un esprit magique à la scène.

Bravo! Je suis très très fière d'avoir lancé ce challenge! félicitations!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pretender
Pigiste
avatar

Messages : 977
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 32
Localisation : Buenos Aires

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Ven 27 Aoû 2010 - 1:23

rhoooo, faire quelque chose d'aussi palpitant sur du aussi court c'était pas facile, bravo ! comme chlo, je trouve qu'on s'y croyait ! je courais avec Chloé, à la fin de la fic gt crevée lol

mention spéciale pour la scène d'ouverture, totalement géniale. très symbolique, très visuelle, chapeau bas.
Revenir en haut Aller en bas
Sixpence
Pigiste
avatar

Messages : 634
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 29
Localisation : Rennes (pour le moment)

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Ven 27 Aoû 2010 - 16:34

l'histoire va parfaitement avec le titre !
Et puis quoi ? qu'est-ce qu'elle a cette fin ? C'est parfait, c'est tout ce qu'il faut !
Wouah, ça fait du bien d'avoir autant de bonnes lectures d'un coup.
Trèèès romantique sur le final, oui heureusement que Chloé n'est pas arrivée une minute plus tard.
Bravo !!
Revenir en haut Aller en bas
http://six17.webs.com/
emy
Assistant de Chloé
avatar

Messages : 406
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 28
Localisation : dunkerque

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Ven 27 Aoû 2010 - 22:33

effectivement il s'agit bien d'une course folle qui m'a tenu en halaine jusqu'au bout
cette fic est très bien ecrite, elle m'menage le suspense jusqu'au bout Smile un vrai bonheur

Merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Sam 28 Aoû 2010 - 13:22

pretender a écrit:
rhoooo, faire quelque chose d'aussi palpitant sur du aussi court c'était pas facile, bravo ! comme chlo, je trouve qu'on s'y croyait ! je courais avec Chloé, à la fin de la fic gt crevée lol
Rholala, tout pareil que Pret !
Tu m'as tenu en haleine tout le long la fic et la fin était juste nickel.
Bravo !

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Laenan
Chroniqueur
avatar

Messages : 1027
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 30
Localisation : France : Montpellier - Belgique : Liège

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Dim 29 Aoû 2010 - 19:33


Comme Pret' et Alexiel, j'ai couru avec Chloé (et je suis épuisée, du coup, c'est malin !). J'ai bien cru un instant qu'elle n'arriverait pas à temps !
Mais non, du tout, et en plus, elle lui avoue son amour et il est partagé. Mais que demande le peuple ?!
Le début et la fin sont supers. Et, tout le long de la fic, on est pris par le suspense. C'était juste génial ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
kfn
Pigiste
avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Mar 31 Aoû 2010 - 14:34

Bravo à toi !!
tu as vraiment réussi à nous faire courir contre le temps avec Chloé, j'étais tellement embarquée, j'aurais limite crié sur Chloé pour l'encourager et qu'elle ne perde pas de temps Smile

C'est la première fic du challenge que je lis, si elles sont toutes comme ça (et je n'en ai aucun doute!) je vais âsser du bon temps cet aprem Wink
Revenir en haut Aller en bas
winnie
Pigiste
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 33
Localisation : Clermont-Ferrand et Paris

MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   Jeu 16 Sep 2010 - 20:13

Après avoir lu toutes les sucreries de Chlo, j'dois dire qu'un OS dramatique ça remet un peu les pieds sur terre! j'aime bien le côté placide et lent du PV de Lex, et de l'autre côté le point de vue de Chloé qui est haletant, c pas mal mené! Pis j'avais jamais pensé au coup de lex fils d'une autre femme, ça serait une bonne idée de fic ça aussi!
enfin bref! bravo pour ta fic Aranya! Very Happy

_________________
Nouveau site! --> http://www.pantadora.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.freewebs.com/winniefanfics/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course folle (Challenge 30 Baisers)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Course folle (Challenge 30 Baisers)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La folle boutique Rolex vintage de Londres
» [McCann, Colum] Et que le vaste monde poursuive sa course folle
» International Warlord Challenge - Debriefing
» Challenge n°15 du 12 février au 26 février
» les carrosseries du challenge 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: