Shivers : le forum du chlex

D'abord unique forum français entièrement dédié au couple Chloé/Lex de Smallville, Shivers se tourne aujourd'hui vers l'écrit sous toutes ses formes !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Smallville] [T] Les joies des vacances au ski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexiel
Chroniqueur
avatar

Messages : 2330
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 35

MessageSujet: [Smallville] [T] Les joies des vacances au ski   Mer 18 Aoû 2010 - 21:57

Les joies des vacances au ski


Type de récit : Début de romance
Fandom : Smallville
Spoilers : Rien de particulier
Pairing : ChLex
Rating : PG-13
Disclamer : Les personnages de Smallville ne m'appartiennent pas mais sont la propriété de la WB.
Notes : Fic écrite pour le challenge Neige.


Mais quelle idée avait-elle eu d'accepter la proposition de Lois d'aller passé quelques jours au ski. En à peine quatre heures, cette dernière avait mis le grappin sur un charmant surfeur, pas très malin, mais diablement sexy et elle s'était enfermée avec lui dans la chambre qu'elle aurait dû partager avec Chloé. Chloé qui était donc contrainte de rester dehors et qui se demandait si elle pourrait y dormir le soir même. Enfin si toute de fois, elle parvenait à rejoindre l'hôtel, parce que pour le moment, elle était au milieu de nulle part, les skis à la main, une cheville mal en point, tentant tant bien que mal de rejoindre la station.
Chloé entendit du bruit, puis un gloussement aigu. Elle grogna, la première personne qu'elle croisait depuis plusieurs heures, autrement dit une éternité, lorsque vous avancez dans la neige au rythme d'un mètre par  minute et elle tombait sur une godiche. Godiche qui manqua d'ailleurs de la renverser, sans même faire attention à elle.
- Hey ! Vous pouvez pas faire un peu gaffe ?
La godiche se retourna et posa sur elle un regard, comme ceux que l'on pose sur un insecte particulièrement repoussant, avant de reprendre sa route sans un mot. Chloé siffla une insulte entre ses dents, mais la godiche était déjà trop loin pour l'entendre. Elle sursauta quand elle sentit quelqu'un s'arrêter dans son dos.
- Est-ce que tout va bien, Mademoiselle ?
Chloé leva les yeux au ciel devant tant de bêtises.
- Mais bien sûr ! Je me suis dis que ce serait tellement plus marrant de regagner la station à pied et en boitant.
Elle se tourna pour plonger son regard dans celui de l'imbécile, qui s'avéra être Lex Luthor. Et il avait un petit sourire au coin des lèvres.
- Je constate que tu as toujours autant le sens de l'humour, Chloé. Mais j'en déduis que tu t'es bien fais mal.
- Rha désolé Lex. Je ne devrais pas passer ma mauvaise humeur sur toi, mais ça fait presque une heure que je suis dans cet état et j’ai parcouru à peine cinq cents mètres.
- Laisse-moi t'aider.
Il se débarrassa de ses skis qu'il prit dans une main et passa son autre bras autour de Chloé pour la soutenir et l'aider à marcher.
- Tu ne devrais pas skier toute seule comme ça, ça peut être dangereux.
- Normalement je n'aurais pas dû, mais Lois a subitement décidé qu'elle préférait s'envoyer en l'air. Donc j'avais le choix entre aller faire un tour en ski ou poireauter dans le hall de l'hôtel. Quelque chose me dit que j'aurais dû rester poireauter.
Bon, elle ne marchait pas beaucoup plus vite maintenant avec l'aide de Lex, mais déjà elle avait moins mal et puis elle avait quelqu'un avec qui discuter pour passer le temps.
- Alors comme ça, il t'arrive d'aller skier.
- Pas vraiment. Mais je me suis laisser embarquer par Lois et je le regrette un peu plus chaque seconde. Et toi ? J'ignorais que tu aimais skier.
- Disons que je viens prendre un peu de bon temps en galante compagnie.
- Ha. Elle est avec toi, la godiche ?
- La godiche ?
- Excuse-moi, mais avec un rire pareil, elle doit pas être bien futée. En plus c'est une garce, elle a manqué de me renverser, mais crois-tu qu'elle se serait excusée ou qu'elle m'aurait proposé de m'aider ? Laisse-moi te donner la réponse, c'est non.
- Je te l'accorde, elle n'est ni très maligne, ni particulièrement gentille, mais c'est pas vraiment ce que je lui demande.
- Je préfère pas savoir. Décidément, je ne comprendrais jamais les mecs.
Ils étaient tellement absorbés par leur discussion, qu'ils ne virent pas la godiche revenir.
- Lex ? Mais qu'est-ce que tu fais ?
Elle avait clairement l'air contrarié par la tournure des événements et Chloé aimait bien ça.
- Tu le vois bien. J'aide une skieuse blessée à rentrer à la station.
- Mais...
- Mais, quoi ? J'étais sensé l'abandonner, blessée, toute seule dans la neige ?
La godiche pinça les lèvres, il était clair que dans sa tête la réponse était oui, mais ça elle ne pouvait décemment pas le dire.
- Non, bien sûr.
- Alors rends-toi utile et prend ses skis.
- Hein ?
- Aide la à porter ses skis, Rebecca, on avancera plus vite comme ça.
Pinçant encore un peu plus les lèvres, au point de les faire presque disparaître, Rebecca la godiche, retira ses skis et prit  ceux de Chloé de mauvaise grâce.
Le reste du trajet fut relativement silencieux. La présence et la colère de Rebecca la godiche plombait l'ambiance. Mais lorsque Lex croisait le regard de Chloé, tous deux ne pouvaient s'empêcher de sourire.

Lorsqu'enfin ils parvinrent à la station, Lex conduisit Chloé directement à sa chambre, sachant qu'elle ne pourrait peut-être pas regagner la sienne et ce, au grand déplaisir de Rebecca la godiche. Il l'appela ensuite un médecin, malgré les protestations de Chloé. Et le verdict de celui-ci fut sans appel, entorse, une belle attelle et au moins trois semaines d’immobilisation. Lex la laissa ensuite tenter de joindre Lois, mais elle n'y parvint pas, elle devait toujours être au septième ciel. Chloé la maudissait.
Elle se rallongea sur le lit, mais fut tiré de ses pensées par les bruits d'une dispute.
- Parce qu'en plus, elle va rester là ?
- Je n'en sais rien, ça va dépendre de sa cousine, de toute façon c'est plus prudent, il faut éviter qu'elle bouge.
- C'est hors de question.
- Je crois que tu n'as pas bien le choix, il s'agit de ma chambre et donc je peux y inviter qui je le souhaite. De plus Chloé est une amie de longue date, il est donc hors de question que je la mette dehors, d'autant plus  qu'elle est blessée.
- C'est elle ou moi.
- Comme je viens de te le dire, c'est une amie de longue date, le choix est évident. Tu peux y aller, je ne te retiens pas.
- Quoi, tu préfères cette petite fille à une femme comme moi ?
Il y eut ensuite du bruit, des cris et finalement une porte qui claque.
Lex revint au près de Chloé.
- Tu as pu avoir Lois.
- Nan. Elle doit toujours être dans les bras de son bellâtre. Rebecca est partie ?
- En effet.
- Je suis désolée, elle ne m'a pas vraiment plu, mais je ne voulais pas gâcher ton séjour.
- Ne t'inquiète pas. Nous sommes amis, non ? Je n'allais pas te laisser tomber alors que tu avais besoin d'aide. Ce n'est pas comme si jamais des problèmes pour trouver une fille pour passer un peu de bon temps. En plus le temps n'était pas si bon que ça en sa compagnie.
Chloé éclata de rire.
- J'aurais cru le contraire.
- Non. Elle passait son temps à se regarder dans le miroir pour vérifier qu'elle paraissait suffisamment sexy. C'était plutôt désagréable.
- Quand je pense que cette pétasse m'a traitée de petite fille !
- Tu as entendu ?
- Difficile de faire autrement.
Il s'était allongé à côté d'elle sur le lit.
- C'était la jalousie, qui parlait, parce que crois-moi, impossible de te confondre avec une petite fille.
- C'est un compliment ?
- Juste une constatation.
- Ok.
De toute façon, il n'avait de raison de lui faire de compliments.
- Chloé, tu es une très jolie femme, mais ça n'a rien à voir avec le fait que tu ne sois plus une petite fille.
Il s'était tourné vers elle. Elle fit pivoter sa tête, pour croiser son regard.
- Lex ?
Il se rapprocha d'elle et sans qu'elle comprenne vraiment ce qu'il se passait, il posa ses lèvres sur les siennes. Elle se laissa aller à la douceur de cette bouche qui frôlait la sienne. Leurs lèvres s'écartèrent, leurs langues se touchèrent et le baiser s'enflamma.
Pour se rompre après quelques secondes, suite au gémissement de douleur qu'émit Chloé.
- Mon dieu ! Chloé, je suis désolé !
- C'est pas grave, Lex, j'ai juste pris une mauvaise position. Mais, je, j'voudrais savoir pourquoi tu m'as embrassée.
- Parce que j'avais envie.
- Lex !
- Tu veux la vérité ?
- Duh ! À ton avis ?
- Disons que ça fait longtemps que j'avais envie de faire ça.
- Je te demande pardon ?
- Pourquoi, ça te surprend tant que ça que j'ai envie de t'embrasser ?
- OUI !
- Décidément, Clark a vraiment fait des dégâts.
- Quoi ? Qu'est-ce que Clark vient faire là dedans.
- Beaucoup, je crois. Le fait que tu ne puisses pas imaginer que l'on te trouve séduisante est assez symptomatique de ton histoire avec lui. Mais je voudrais te dire une chose, ce n'est pas parce que Clark est incapable de voir plus loin que le bout de son nez que c'est pareil pour les autres.
- Je ne comprends rien de ce que tu racontes.
- Chloé, tu le fais exprès ou quoi ? Tu me plais ! Beaucoup ! Je suis assez clair, maintenant ?
- Et comme ça subitement, tu décides que je te plais ?
- Tu m'as écouté ? Ça n'a rien de nouveau. Parce que l'occasion c'est présenté, parce que depuis quelques temps tu sembles t'être détachée de Clark, parce que Rebecca m'a montré ce dont je ne voulais plus, parce que je suis las d'attendre le bon moment et parce qu'hésiter si longtemps n'est pas dans ma nature, en temps normal.
- Lex qu'est-ce que tu es en train de me dire.
- Juste que j'ai envie d'essayer quelque chose avec toi. J'en ai assez d'enchaîner les Rebecca, j'ai envie de quelque chose de plus sérieux. Avec toi.
- Pourquoi moi ?
- Difficile à expliquer, c'est comme ça c'est tout. Et j'avoue que c'est quelque chose que je n'ai pas envie d'analyser. J'ai essayé de nier autant que j'ai pu, mais finalement j'ai juste envie de me laisser porter et de voir ce que ça pourra donner.
Chloé resta silencieuse un moment. Bien sûr, il lui était déjà arrivé de fantasmer au sujet d'une hypothétique et impossible relation avec Lex, mais il lui paraissait encore plus inaccessible que Clark. Et voilà que maintenant, il s'offrait sur un plateau.
- Okay.
- Okay, quoi ?
- Je veux bien essayer quelque chose avec toi.
- Chloé, tu es sûre ? S'impliquer avec quelqu'un comme moi, ça n'est pas quelque chose que l'on peut faire à moitié et il y aura inévitablement des conséquences sur ton existence.
- Je sais. Mais crois-tu être le seul à avoir déjà envisagé cette possibilité. Il m'était déjà arrivé d'imaginer ce qu'il pourrait se passer entre nous, mais jamais je n'ai jamais envisagé que cela puisse être une réalité.
- Je peux te demander pourquoi ?
- Parce que tu as raison, à force d'être rejeté, j'ai fini par croire que si même Clark ne voulais pas de moi, alors qui ?
- Et bien moi !
Elle eut un rire.
- Qui l'eu cru !
Il posa à nouveau un baiser sur ses lèvres, mais cette fois avec d'infinies précautions. Chloé ne put s'empêcher de sourire.
- Tu sais, je ne suis pas en verre, tu ne risques pas de me casser.
- Je ne veux pas te faire mal comme tout à l'heure.
- C'est mignon, mais j'ai juste mal. J'arrive pas à trouver une position confortable.
- Laisse-moi t’aider.
Il l'aida à s'allonger sur le côté, en prenant bien garde à sa cheville, puis il se plaça derrière elle, enroulant un bras autour de sa taille.
- Lex qu'est-ce que tu fais ?
- J'ai juste envie de dormir contre toi, sauf si ça pose un problème.
Chloé eut un nouveau sourire. Décidément, elle découvrait une nouvelle facette de Lex, une facette, que quelques heures au part avant, elle n'aurait jamais imaginé voir.
- Pas le moins du monde.
Elle se laissa aller à son étreinte, se focalisant sur la sensation de le sentir serré contre elle et oublier la douleur. Puis sans vraiment sans rendre compte, elle sombra dans le sommeil.

Et c'est comme ça que suite à une série de pépins et d'improbabilité que Chloé et Lex se retrouvèrent ensemble. Comme quoi, on ne sait jamais ce que la vie peut réserver !

_________________

« Le système nous veut triste et il nous faut arriver à être joyeux pour lui résister »Gilles Deleuze


Dernière édition par Alexiel le Sam 16 Avr 2011 - 21:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scarletandfree.fr
Chlo
Reporter
avatar

Messages : 3501
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 29
Localisation : Dans la cuisine!

MessageSujet: Re: [Smallville] [T] Les joies des vacances au ski   Mer 18 Aoû 2010 - 22:02

Roh merci alexou d'avoir ramené cette fic. J'adore cette histoire et le coup du

"histoire sympomatique de sa relation avec Clark" me fait toujours hurler de rire. J'adore j'adore j'adore! C'est drole parce qu'avec le temps de merde qu'on a en belgique en ce moment c'est passé comme une lettre à la poste ce coup de ski ^^

Une autre!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
emy
Assistant de Chloé
avatar

Messages : 406
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 28
Localisation : dunkerque

MessageSujet: Re: [Smallville] [T] Les joies des vacances au ski   Mar 24 Aoû 2010 - 13:45

encore une fic que j'avais pas du lire
j'adore super mimi
ça c'est du chlex qui remonte le morale pour la journée !!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Smallville] [T] Les joies des vacances au ski   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Smallville] [T] Les joies des vacances au ski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Smallville
» Smallville
» Smallville
» les joies du net
» Smallville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shivers : le forum du chlex :: Fanfics :: Fanfics terminées-
Sauter vers: